mercredi 2 août 2017

AVANIE ET MAMELLES SONT LES FRAMBOISES DU DESTIN*

Tirez sur le pianiste - François Truffaut (1960), avec Charles Aznavour (Charlie Kholer / Edouard Saroyan), Marie Dubois (Hélène dite Léna), Nicole Berger (Thérésa Saroyan), Michèle Mercier (Clarisse, la prostituée voisine de Charlie), Albert Rémy (Chico Saroyan), Daniel Boulanger (Ernest, l'homme au chapeau), Claude Mansard (Momo, l'homme à la casquette), Boby Lapointe (Le chanteur chez Plyne), Serge Davri (Plyne, le patron de La bonne franquette), Claude Geymann (Lars Schmeel, l'impressario d'Edouard), Richard Kanayan (Fido... [Lire la suite]

mercredi 10 mai 2017

ET LE COMMUNISME N'Y PEUT RIEN

Journal 1939-1945 (suivi de Récit secret et Exorde) - Pierre Drieu la Rochelle (publié en 1992) "Comment aimer cette France qui pense tout ce que je déteste?" 15 mars 1945, l'écrivain Pierre Drieu la Rochelle se suicide au gaz dans son appartement parisien. Ancien directeur de la célèbre NRF, écrivain sans gloire mais aux écrits aujourd'hui reconnus (voir essentiellement Le feu follet), Drieu est connu pour avoir été un fasciste convaincu et passe pour avoir servi la Collaboration avec l'Allemagne entre 1940 et 1945. Personnage très... [Lire la suite]
mercredi 8 mars 2017

LES AMITIES SE DISSOLVENT

Oslo 31 août - Joachim Trier (2011), avec Anders Danielsen Lie (Anders), Hans Olav Brenner (Thomas), Ingrid Olava (Rebecca), Peter With (Tove), Malin Crépin (Malin)... Anders a 34 ans, il est revenu à Oslo après une absence assez longue. Il vient de coucher avec une jeune fille et il la quitte en silence, pour se noyer dans une rivière. Mais un ultime réflexe de survie le pousse à renoncer à son projet. Anders retourne dans le centre de désintoxication où il est en cure pour se libérer de la cocaïne, de l'héroïne, de l'ecstasy et de... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 1 mars 2017

MA VIE EST A ECRASER DU PIED

Le feu follet - Pierre Drieu la Rochelle (1931) "Le désespoir, c'est une idée, la drogue, c'est une pratique." Paris, 1930. Alain est avec Lydia, dans le lit de Lydia. Ils viennent de faire l'amour. Mais Alain est ailleurs: avec Dorothy, sa femme restée aux Etats-Unis? Avec le souvenir de la Lydia d'avant et qu'elle n'est plus? Non, Alain est avec lui-même. Il a 30 ans et depuis de longues semaines il suit une cure de désintoxication chez le docteur de la Barbinais, car Alain est drogué à l'héroïne. Plus de piqûre, plus de... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 8 février 2017

C'EST BON DE FAIRE LA HAINE

Le sagouin - François Mauriac (1951) "On ne peut pas se faire aimé à volonté, on n'est pas libre de plaire; mais aucune puissance sur la terre ni dans le ciel ne saurait empêcher une femme d'élire un homme et de le choisir pour dieu. Lui-même, cela ne le concerne pas puisque rien ne lui est demandé en échange." Vers 1920, dans la région de Bordeaux. Guillaume de Cernés, une douzaine d'années, n'est pas un enfant heureux. Sa mère, Paule, lui répète à l'envi qu'il est vilain, sale et bête. Il est vrai que Guillaume est un peu attardé... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 27 avril 2016

STERILISE CORPS ET ÂME

Le feu follet - Louis Malle (1963), avec Maurice Ronet (Alain Leroy), Jeanne Moreau (Eva, la galeriste), Léna Skerla (Lydia), Jacques Sereys (Lavaud), Alexandra Stewart (Solange), Yvonne Clech (Mademoiselle Farnoux), Hubert Deschamps (Monsieur D'Averseau), Jean-Paul Moulinot (Docteur Barbinais), Mona Dol (Madame Barbinais), Pierre Moncorbier (Moraine), René Dupuis (Charly), Bernard Tiphaine (Milou), Bernard Noël (Dubourg), Ursula Kubler (Fanny), Alain Mottel (Urcel), Romain Bouteille (François, l'activiste de l'O.A.S.), Henri Serre... [Lire la suite]

mercredi 9 mars 2016

LA MELANCOLIE D'UN CIEL DE FIN D'ETE, SI BLEU SOIT IL

J'ai perdu tout ce que j'aimais - Sacha Sperling (2013) "Je traîne en souliers bicolores,Paille et phosphore dans l'eau du port.C'est une mélancolie banale,Vodka orange et Gardénal." (Alain Souchon, J'ai perdu tout ce que j'aimais, 1990) Sacha Sperling est mort. Jeune écrivain, la vingtaine tourmentée, Sacha Sperling revient à Paris après un long séjour sur la côte ouest des Etats-Unis. Là, il retrouve ceux qu'il avait mis en scène dans Mes illusions donnent sur la cour... Jane, son ex petite amie, Flora la bonne copine, Quentin... [Lire la suite]
mercredi 2 mars 2016

LA METHODE DU CLOWN

Deux messieurs sur la plage - Michael Köhlmeier (2015) "Churchill lui aussi faisait partie de ces rares personnes qui, à l'âge de six ans, envisageaient déjà sérieusement de mettre fin à leurs jours." Au printemps 1927, Marion Davies, actrice et productrice hollywoodienne, maîtresse du magnat de la presse William Hearst, reçoit à l'occasion d'un de ses nombreux et fastueux dîners très courus par tous les milieux. Elle inaugure sa "modeste" maison de plage de Santa Monica. Traîné par ses amis Douglas Fairbanks et Mary Pickford à... [Lire la suite]
lundi 16 mars 2015

LE MEURTRE ET LA LUXURE

Thérèse Raquin - Emile Zola (1867) "Laurent se trouvait être l'époux d'une femme qui avait déjà pour mari un noyé." Thérèse vit à Paris, avec son mari Camille Raquin et sa belle-mère. Toutes les deux tiennent un commerce dans le VIe arrondissement tandis que Camille travaille pour la société des chemins de fer de la gare d'Orléans. En fait, Thérèse est orpheline, elle a été placée, encore petite, chez sa tante et élevée avec Camille, enfant continuellement malade. C'est naturellement qu'elle a épousé son cousin, destinée à cette... [Lire la suite]
jeudi 27 mars 2014

LES EXCITATIONS MÂLES

L'éveil du printemps - Frank Wedekind (pièce écrite en 1890-1891, publiée et créée en 1906) "Ainsi un dramaturge aborde en 1891 l'affaire de ce qu'est pour les garçons de faire l'amour avec les filles, marquant qu'ils n'y songeraient pas sans l'éveil de leurs rêves." (Jacques Lacan, 1974) Dans l'Allemagne prussienne de la fin du XIXe siècle, deux groupes d'adolescents - l'un composé de filles, l'autre de garçons - se trouvent confrontés au changement de leurs corps et à l'apparition du désir. Cette nouveauté dans leur existence,... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,