mardi 18 juillet 2017

L'ESPOIR S'ENVOLE DEJA

Les inconnus dans la maison - Henri Decoin (1942), avec Raimu (Maître Hector Loursat de Saint-Marc), Juliette Faber (Nicole Loursat), Jean Tissier (Ducup, juge d'instruction), Jacques Baumer (Rogissart, procureur de la République), Noël Roquevert (Binet, commissaire de police), André Reybaz (Emile Manu), Marcel Mouloudjy (Ephraïm / Amédée Luska), Marc Dolnitz (Edmond Dossin), Jacques Denoël (Marcel Destrivaux), Pierre Ringel (Daillat), Tania Fédor (Mme Dossin), Héléna Manson (Mme Manu), Jacques Grétillat (Le Président des Assises),... [Lire la suite]

mercredi 17 mai 2017

L'OPPROBRE SEUL FAIT LE CRIME

A la recherche du temps perdu. / IV. Sodome et Gomorrhe - Marcel Proust (1921-1922) "Quelquefois l'avenir habite en nous sans que nous le sachions, et nos paroles qui croient mentir dessinent une réalité prochaine." Paris, printemps 1899, le narrateur qui va sur ses 19 ans, poursuit son apprentissage du Monde. Introduit chez la Princesse de Guermantes dans Le côté du Guermantes, il découvre les faux-semblants de cette société à laquelle il veut tant appartenir. A l'occasion de cette soirée d'initiation, il apprend... [Lire la suite]
mercredi 26 avril 2017

LE FAUVE DE LEURS AISSELLES AU VENT

La fille Elisa - Edmond de Goncourt (1877) "Elisa était devant la maison à la lanterne rouge, qui s'affaissait ainsi que la ruine croulante d'un vieux bastion, et dont la porte, fermée et verrouillée, laissait filtrer, par l'ouverture d'un judas, une lueur pâle sur la blancheur glacée du chemin." Paris, pendant la Monarchie de Juillet. Elisa vit avec sa mère, connue dans le quartier de La Chapelle et de la prison Saint-Lazare sous le nom de Madame Alexandre qui voue un soin particulier aux filles-mères et aux filles de joie mal... [Lire la suite]
mercredi 1 février 2017

TOUT REDEVIENT LA PEINE QUE C'ETAIT

Le grand Meaulnes - Alain-Fournier (1913) "Et le soir, au dîner, il y eut, à la table de famille, un compagnon silencieux, qui mangeait, la tête basse, sans se soucier de nos trois regards fixés sur lui." Fin du XIXe siècle, en Sologne. François Seurel, 15 ans, est le fils de l'instituteur et de l'institutrice du village de La Motte. Jeune garçon promis à embrasser la carrière parentale, il se decouvre une amitié passionnée pour un nouveau, arrivé un dimanche de novembre: Augustin Meaulnes, de deux ans son aîné. Logé chez... [Lire la suite]
mercredi 7 décembre 2016

UNE BRAVE PETITE PUTE EST MORTE

Le septième juré - Georges Lautner (1962), avec Bernard Blier (Grégoire Duval, le pharmacien), Maurice Biraud (Monsieur Hess, le vétérinaire), Francis Blanche (Le procureur général), Danièle Delorme (Geneviève Duval), Jacques Riberolles (Sylvain Sautral, l'accusé), Yves Barsacq (Maître Andreux, avocat de la défense), Robert Dalban (un pêcheur), Jacques Monod (Le juge d'instruction), Albert Rémy (Le commissaire de Police), Françoise Giret (Catherine Nortier, la victime), Henri Crémieux (Le médecin légiste), Anne Doat (Alice Moreux, la... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 23 novembre 2016

SOULEVE TA PAUPIERE CLOSE...

Contes à Ninon / Nouveaux contes à Ninon - Emile Zola (1864 / 1874) "Les oeuvres ne sont que des arguments, dans l'éternelle discussion du beau." (A Ninon, 1874) Emile Zola qui donne dans le récit court... Une facette peu connue de l'écrivain plutôt réputé pour son cycle des Rougon-Macquart. Et pourtant, deux volumes publiés de son vivant regroupent les Contes à Ninon, série de récits où le merveilleux croise le fantastique, éditée en 1864, quatre ans avant qu'il ne se lance dans sa grande oeuvre, et les Nouveaux contes à Ninon, en... [Lire la suite]

mercredi 5 octobre 2016

LES IMMONDICES DU COEUR HUMAIN

Pierrette - Honoré de Balzac (1840) "Ce ne fut pas le complot d'êtres méchants et cruels, ce fut l'instinct d'une tyrannie imbécile." Provins, octobre 1827. Pierrette Lorrain, 14 ans, originaire de Bretagne, est devenue la cuisinière et quasi servante de ses cousins, Sylvie, quarante-six ans, et Jerôme-Denis Rogron, proche des quarante. Vieille fille et vieux garçons, le frère vit avec la soeur dans l'espoir de conquérir la bonne société de Provins tout en faisant, à terme, main-basse sur le possible héritage de Pierrette.... [Lire la suite]
mercredi 20 juillet 2016

LES ECREVISSES NE VONT PAS A RECULONS

Un dimanche à la campagne - Bertrand Tavernier (1984), avec Louis Ducreux (Monsieur Ladmiral), Michel Aumont (Gonzague Ladmiral), Sabine Azéma (Irène Ladmiral), Geneviève Mnich (Marie-Thérèse Ladmiral), Monique Chaumette (Mercédès), Thomas Duval (Emile Ladmiral), Quentin Ogier (Lucien Ladmiral), Katia Wostrikoff (Mireille Ladmiral), Claude Winter (Madame Ladmiral)... Fin septembre 1912, dans la campagne d'ïle-de-France. Par un beau matin ensoleillé, Monsieur Ladmiral, le maître, se prépare à un bon dimanche. Veuf qui d'ordinaire vit... [Lire la suite]
mercredi 15 juin 2016

FUGITIVES (Proust 4e acte)

A la recherche du temps perdu. / I. Du côté de chez Swann (Deuxième partie: Un amour de Swann / Troisième partie: Nom de pays: le nom) - Marcel Proust (1913) "Les Verdurin n'invitaient pas à dîner: on avait chez eux 'son couvert mis'. Pour la soirée, il n'y avait pas de programme. Le jeune pianiste jouait, mais seulement 'si ça lui chantait', car on ne forçait personne et comme disait M. Verdurin: 'Tout ça pour les amis, vivent les camarades!' " Paris, sous le règne de Napoléon III. Charles Swann, un ami de la famille du... [Lire la suite]
mercredi 8 juin 2016

ADIEU, VIVE CLARTE DE NOS ETES TROP COURTS !

La porte étroite - André Gide (1909) "Il m'était aussi naturel de me contraindre qu'à d'autres de s'abandonner, et cette rigueur à laquelle on m'asservait, loin de me rebuter, me flattait." En Normandie, au début du XXe siècle, dans la résidence de ses oncle et tante Bucolin, Jérôme Palissier fait l'expérience, à quatorze ans, de l'amour naissant pour sa cousine, Alissa, de deux ans son aînée. Protestants tous les deux, ils entretiennent une amitié complice où la littérature et la foi sont les seuls aveux. L'année de ses seize ans,... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,