mercredi 9 mai 2018

OBJETS TROUVES

Souvenirs perdus - Christian-Jaque (1950) avec Edwige Feuillère (Florence), Suzy Delair (Suzy Henebey), Danièle Delorme (Danièle), Gilberte Géniat (Solange, l'épicière), Pierre Brasseur (Philippe), François Périer (Jean-Pierre Delagrange), Gérard Philipe (Gérard de Narçay), Bernard Blier (Raoul, le policier), Yves Montand (Raoul, le chanteur de rue), Odette Barencey (Le logeuse de Philippe), Gaby Basset (La chanteuse de cabaret), Yolande Laffon (Mme veuve Delagrange), Armand Bernard (Armand, chauffeur et valet de Jean-Pierre), Jean... [Lire la suite]

mercredi 1 novembre 2017

COCO CÂLINE

Qu'il fut de Sybaris, l'éveil, mon petit faune!On aurait cru, voyant nos deux corps mélangés,Que le vierge avenir écartait le dangerEt sur nos fronts futurs installait ses icônes... Mais quelle souple ardeur, quels cris mangés tout bas,Quel hymne, Ô ma Lumière, où jaillit comme un trilleCe parfum de seize ans, imprégné de vanille,Tous ces trésors soyeux dont le désir flamba! Le goût qu'avait alors ta lèvre - Ô ma blessure - L'haleine que j'ai bue - et ce lait - je le jureQue je sentais en moi longtemps s'ensevelir, Tout ces rêves... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 7 juin 2017

PETER PAN

Conversations avec un enfant curieux - Michel Tremblay (2016) "Tiens, ton mot favori qui revient. Pourquoi. Pourquoi tu veux toujours savoir pourquoi?" Michel a 8 ans et dans le Montréal de 1950, il veut tout savoir. Alors il questionne, il demande, il raisonne même, au point de tenir tête: la religion, les croyances, le cinéma, la famille, l'école... tout y passe et c'est auprès de sa mère Réhauna, de son père et de sa tante Bartine qu'il essaye d'avoir des réponses. Pourquoi son père a-t-il acheté un pont, comment parler... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 24 mai 2017

L'HISTOIRE AIME LE GÂCHIS

Grande vacance - René Bonnell (1997) "Alger, comme d'autres villes du pays, était coupée en deux. Tout musulman surpris en quartier européen était abattu. Aucun Européen ne revenait vivant d'une incursion en secteur arabe. Les tueurs des deux camps échangeaient les victimes sur les trottoirs. L'armée ne sortait de ses casernes que pour faire le ménage. Elle veillait à la propreté des rues en regardant s'étriper les Algérois, homologuait les massacres à défaut de les empêcher." Printemps 1962, dans les rues d'Alger la blanche.... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 20 juillet 2016

LES ECREVISSES NE VONT PAS A RECULONS

Un dimanche à la campagne - Bertrand Tavernier (1984), avec Louis Ducreux (Monsieur Ladmiral), Michel Aumont (Gonzague Ladmiral), Sabine Azéma (Irène Ladmiral), Geneviève Mnich (Marie-Thérèse Ladmiral), Monique Chaumette (Mercédès), Thomas Duval (Emile Ladmiral), Quentin Ogier (Lucien Ladmiral), Katia Wostrikoff (Mireille Ladmiral), Claude Winter (Madame Ladmiral)... Fin septembre 1912, dans la campagne d'ïle-de-France. Par un beau matin ensoleillé, Monsieur Ladmiral, le maître, se prépare à un bon dimanche. Veuf qui d'ordinaire vit... [Lire la suite]
lundi 28 septembre 2015

LE BIDULE CREE LE BIDULE

Un singe en hiver – Henri Verneuil (1962), avec Jean Gabin (Albert Quentin), Jean-Paul Belmondo (Gabriel Fouquet), Suzanne Flon (Suzanne Quentin), Noël Roquevert (Landru, vendeur au Chic Parisien), Paul Frankeur (Esnault, le cafetier), Gabrielle Dorzia (Mme Victoria, directrice de la pension Dillon), Geneviève Fontanel (Marie-Jo, la serveuse), Sylviane Margollé (Marie Fouquet), Hélène Dieudonné (Joséphine), Paul Mercey (Le crieur), Marcelle Arnold (L’infirmière de la pension Dillon), Henri Verneuil (Un officier allemand)… Juin 1944... [Lire la suite]

lundi 16 décembre 2013

ET J'ENTENDRAI COMME UN ECHO...

Bonbons assortis - Michel Tremblay (2002) "C'pas un enfant, c't'enfant-là, c't'une oreille! Y écoute tout ce qu'on dit pis y guette tout ce qu'on fait..." Michel n'a pas dix ans, il vit avec sa mère Réhauna, son père, sa grand-mère, sa tante Robertine et d'autres membres de sa famille, à Montréal, rue Fabre. Plutôt désargentée, la famille Tremblay doit faire un cadeau de noce à une voisine qui se marie, et un cadeau qui ne leur fasse pas perdre la face. Pour aider à la réflexion, une boite de bonbons assortis est servie à la... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 23 septembre 2013

JE N'ARRIVE PLUS A RETENIR LES MOMENTS HEUREUX

La mauvaise vie - Frédéric Mitterrand (2005) "Le véritable amour se nourrit de lui-même, il ne demande plus ce qu'on refuse de lui offrir." Né en 1947, Frédéric Mitterrand, homme de télévision de cinquante-huit ans et intellectuel mondain, revient sur sa vie et en particulier sur son enfance, ses amours et ses rencontres, dans cette autobiographie romancée où les chapitres se succèdent sans ordre chronologique apparent et où l'anonymat des protagonistes est, dans la globalité des cas, maintenu. En 2009, un scandale politique a... [Lire la suite]
jeudi 12 septembre 2013

AND DEFEAT THE SUN

Everest - Girls in Hawaii (2013) Après cinq ans d'absence, le groupe belge Girls in Hawaii revient avec un album puissant aux sonorités nouvelles. Voué à une célébrité grandissante depuis 2005 grâce à des prestations scéniques dans le monde entier, ce groupe a subi une sévère avarie pendant l'été 2010 avec la mort de son batteur Denis Wielemans, le frère d'un des chanteurs. L'album, alors en écriture, lui est d'ailleurs dédié intégralement. "A bitter taste is in the air." Que dire des onze morceaux de ce nouvel opus dont... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 5 septembre 2013

DU JOUR OU ELLES NOUS SONT DEVENUES VISIBLES (Proust 3e acte)

A la recherche du temps perdu. / I. Du côté de chez Swann (Première partie: Combray) - Marcel Proust (1913) "Le seul d'entre nous pour qui la venue de Swann devint l'objet d'une préoccupation douloureuse, ce fut moi. C'est que les soirs où des étrangers, ou seulement M. Swann, étaient là, maman ne montait pas dans ma chambre." Combray, petite ville de province française vers 1885. Un jeune garçon y cultive son enfance dans la maison de sa grand-tante. Ses souvenirs familiaux, son entourage féminin et les promenades dans la campagne... [Lire la suite]