mercredi 16 août 2017

HYMNE AU PARFUM

Il est des parfums - Françoise Sagan et Guillaume Hanoteau (1973) "Méfions-nous des êtres et des choses qui n'ont pas d'odeur." Quand un journaliste, dramaturge et écrivain rencontre une écrivain, scénariste et dramaturge, de quoi parlent-ils? De parfums, bien sûr! Dans cette histoire des parfums en France, qui prend naissance avec l'eau de Cologne de Jean-Marie Farina en 1709, Guillaume Hanoteau nous raconte comment le parfum est très vite devenu une marque du luxe et s'est maintenu dans la société contemporaine au rang de produit... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

mercredi 9 août 2017

CE CHAPEAU N'EST PAS ORDINAIRE

Le chapeau de Mitterrand - Antoine Laurain (2012) "Il venait de commettre un vol. La dernière fois qu'il avait volé quelque chose remontait à sa plus tendre adolescence, dans une galerie marchande de Courbevoie. Il s'était laissé entraîner par un ami après la sortie de l'école. Ils avaient volé Aline, le quarante-cinq tours de Christophe, le chanteur." Daniel Mercier, obscur employé de la Sogetec, déjeune par hasard, un soir d'automne 1986, dans une brasserie parisienne, dîner au cours duquel il a pour voisin de table François... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 14 juin 2017

C'EST UNE BATH IDEE !

La belle équipe - Julien Duvivier (1936), avec Jean Gabin (Jean dit Jeannot), Charles Vanel (Charles Billot, dit Charlot), Raymond Aimos (Raymond dit Tintin), Charles Dorat (Jacques dit Jacquot), Raphaël Médina (Mario), Micheline Cheirel (Huguette, une bouquetière), Viviane Romance (Gina Billot), Marcelle Géniat (Grand'mère), Charpin (Le gendarme), Raymond Cordy (un ivrogne), Jacques Baumer (Gaston Jubette, le propriétaire), Robert Ozanne (Le bistrotier)... 1936, à Paris. Cinq copains - Jeannot, Charlot, Tintin, Jacques et Mario -... [Lire la suite]
mercredi 25 janvier 2017

RIDER ON THE STORM

L'homme à la carabine - Patrick Pécherot (2011) "On m'a dit l'homme à la carabine. C'est drôle à quoi on résume l'individu. L'homme à la carabine. Peut-être, dans un sens, à ce moment-là. Mais si on veut aller plus loin, je serais tout autant l'homme aux semelles de guigne. (...) Ou, tenez, l'homme au coeur d'artichaut. Faut que j'en aie un beau pour avoir tiré en l'air. On se refait pas. Semelles de guigne, coeur d'artichaut. J'ai la caille, moi. Jamais eu de pot. Même pas foutu d'aligner un guignol... Ci-gît André Soudy qui... [Lire la suite]
mercredi 18 janvier 2017

LA TIMIDITE EST UN AFFREUX DEFAUT

Peggy dans les phares - Marie-Eve Lacasse (2017) "Peut-être étions-nous encore trop remplies d'espérance, pas encore assez fracassées par la vie pour connaître l'humilité brutale que nécessite l'expérience d'aimer?" Fin des années 1960, Peggy Roche - mannequin, styliste, femme du monde, ex-épouse du comédien Claude Brasseur - entre dans la vie de Françoise Sagan. Connue de l'entourage de l'écrivain, cette relation n'est pas officialisée dans les media. Pourtant, les deux femmes vont vivre un une passion très forte pendant plus de... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 30 novembre 2016

UNE ABDULLA A BOUT DORE

Satan habite au 21 - Jean-Pierre de Lucovich (2015) "J'étais très calme. Trop calme. Je venais de buter un mec, et c'est tout ce que ça me faisait? (...) J'avais même faim. Je fis réchauffer la soupe de Mme Tarot, fumai une cigarette, me couchai et m'endormi avec un regret: celui de n'avoir pu laisser le temps à Lucchesi d'avoir peur, et à moi de le lire dans ses yeux." Jérôme Dracéna, ancien de la Brigade Criminelle, est devenu agent privé. Dans le Paris de l'Occupation, il a déjà enquêté et agi pour la comédienne Arletty et,... [Lire la suite]

mercredi 12 octobre 2016

AH! CES REVOLUTIONS!

L'éducation sentimentale - Gustave Flaubert (1869) "Son visage s'offrait à lui dans la glace. Il se trouva beau, et resta une minute à se regarder." 15 septembre 1840, Frédéric Moreau, jeune homme bien né de 18 ans, revient à Nogent-sur-Seine, là où réside sa veuve de mère, afin d'entrer dans le monde. Sur le bateau qui le conduit sur le fleuve, il fait la connaissance de Jacques Arnoux, boutiquier et affairiste parisien, et tombe immédiatement sous le charme de Sophie Arnoux, la femme de l'autre. Dès cet instant,... [Lire la suite]
mercredi 5 octobre 2016

LES IMMONDICES DU COEUR HUMAIN

Pierrette - Honoré de Balzac (1840) "Ce ne fut pas le complot d'êtres méchants et cruels, ce fut l'instinct d'une tyrannie imbécile." Provins, octobre 1827. Pierrette Lorrain, 14 ans, originaire de Bretagne, est devenue la cuisinière et quasi servante de ses cousins, Sylvie, quarante-six ans, et Jerôme-Denis Rogron, proche des quarante. Vieille fille et vieux garçons, le frère vit avec la soeur dans l'espoir de conquérir la bonne société de Provins tout en faisant, à terme, main-basse sur le possible héritage de Pierrette.... [Lire la suite]
mercredi 14 septembre 2016

ET MENTIR? VOUS SAVEZ MENTIR?

Le talentueux M. Ripley - Anthony Minghella (1999), avec Matt Damon (Thomas 'Tom' Ripley), Gwyneth Paltrow (Marge Sherwood), Jude Law (Herbert Jr 'Dickie' Greenleaf), Cate Blanchett (Meredith Logue), Philippe Seymour Hoffman (Freddie Miles), Jack Davenport (Peter Smith-Kingsley), James Rebhorn (Herbert Greenleaf), Sergio Rubini (Inspecteur Roverini)... New-York, à la fin des années 1950. Thomas Ripley, jeune homme timide, participe à une réception donnée sur la terrasse d'un appartement de l'Upper East Side. En réalité, Ripley n'est... [Lire la suite]
mercredi 13 janvier 2016

CETTE HUILE PORTE A LA TÊTE

César Birotteau (Histoire de la grandeur et de la décadence de César Birotteau, marchand parfumeur, adjoint au Maire du deuxième arrondissement de Paris, chevalier de la Légion-d'honneur, etc.) - Honoré de Balzac (1827) "Les Césars avaient le monde, ils devaient avoir de fameux cheveux!" César Birotteau est un honnête parfumeur en vue dans le Paris de la Restauration. Dans cette France qui se reconstruit et où la gloire n'est plus possible que par la conjonction de la fortune et de la considération, bref où il faut être bourgeois,... [Lire la suite]