mercredi 4 octobre 2017

DERNIER RENDEZ-VOUS

Marie-Octobre - Julien Duvivier (1959), avec Danielle Darrieux (Marie-Hélène Dumoulin, dite Marie-Octobre, directrice d'une maison de couture), Paul Meurisse (François Renaud-Picard, industriel), Bernard Blier (Julien Simoneau, avocat d'Assises), Lino Ventura (Carlo Bernardi, patron de boite de nuit), Serge Reggiani (Antoine Rougier, imprimeur), Noël Roquevert (Etienne Vandamme, fonctionnaire), Robert Dalban (Léon Blanchet, artisan serrurier), Paul Frankeur (Lucien Marinval, boucher aux Halles), Paul Guers (Père Yves le Gueven,... [Lire la suite]

mercredi 2 août 2017

AVANIE ET MAMELLES SONT LES FRAMBOISES DU DESTIN*

Tirez sur le pianiste - François Truffaut (1960), avec Charles Aznavour (Charlie Kholer / Edouard Saroyan), Marie Dubois (Hélène dite Léna), Nicole Berger (Thérésa Saroyan), Michèle Mercier (Clarisse, la prostituée voisine de Charlie), Albert Rémy (Chico Saroyan), Daniel Boulanger (Ernest, l'homme au chapeau), Claude Mansard (Momo, l'homme à la casquette), Boby Lapointe (Le chanteur chez Plyne), Serge Davri (Plyne, le patron de La bonne franquette), Claude Geymann (Lars Schmeel, l'impressario d'Edouard), Richard Kanayan (Fido... [Lire la suite]
mercredi 12 juillet 2017

VIVRE SON RÊVE, C'EST MERVEILLEUX

Le miroir à deux faces - André Cayatte (1958), avec Michèle  Morgan (Marie-José Tardivet), Bourvil (Pierre Tardivet), Gérard Oury (Docteur Bosc), Sylvie (Mme Tardivet mère), Elisabeth Manet (Véronique Vauzange), Ivan Desny (Gérard Durieu), Jane Marken (Mme Vauzange mère), Georges Chamarat (M. Vauzange père), Carette (Albert Benoit), Georgette Anys (Margueritte Benoit), Pierre Brice (Jacques), Sandra Milo (Ariane), Renée Passeur (La patiente excentrique), Marcel Pérès (Le bistrotier), Hubert de Lapparent (L'employé des petites... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mercredi 14 décembre 2016

TUER OU NE PAS TUER

Un drôle de dimanche - Marc Allégret (1958), avec Bourvil (Jean Brévent), Danièle Darrieux (Catherine Brévent), Arletty (Juliette Armier), Cathia Caro (Caroline Armier), Jean-Paul Belmondo (Patrick), Roger Hanin (Robert Sartori), Jean Wall (Le Président de l'agence), Jean Ozenne (Le représentant de Galbar), Colette Richard (Mireille, la secrétaire du Président), Jean Lefebvre (Le concierge), Fernand Sardou (Le gendarme), Jean Carmet (Le pompiste)... 1958 à Paris. Jean Brévent est publicitaire. Mais depuis quelques temps, il est en... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mercredi 3 août 2016

C'EST TOUJOURS LE LAMPISTE QUI TRINQUE

Monsieur Leguignon, lampiste - Maurice Labro (1952), avec Yves Deniaud (Diogène Leguignon, lampiste à la SNCF), Jane Marken (Mme Leguignon), Bernard Lajarrige (Maître Follenfant, avocat), Pierre Larquey (Monsieur Petitot), Chritsiane Barry (Mlle Louise, assistante sociale), Armontel (Maltestu, le voisin difficile), Duvaleix (Le Président de la 9e chambre correctionnelle), Louis de Funès (Le voisin beau parleur), Paul Mercey (Le voisin râleur), Georges Baconnet (Le voisin agent d'assurance), Jacques Emmanuel (Pabroc, homme d'affaire),... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 30 décembre 2015

DU CANAILLE POUR MILLIONNAIRES

French Cancan - Jean Renoir (1954), avec Jean Gabin (Henri Danglard), Françoise Arnoul (Nini), Maria Félix (Lola de Casto dite La belle abbesse), Philippe Clay (Casimir dit Le serpentin), Jean-Roger Caussimon (Le baron Adrien Walter), Dora Doll (La Génisse, gagneuse de Savate), Giani Esposito (Prince Alexandre), Lydia Johnson (Madame Guibole), Michel Piccoli (Capitaine Valorgueil), Albert Rémy (Barjolin, un homme du baron), Jacques Jouanneau (Bidon, un pickpocket), Jean-Marc Tennberg (Savate, un pickpocket), Pierre Olaf (Roberto, le... [Lire la suite]

lundi 26 octobre 2015

ON AIME L'EXOTISME ?

Le gorille vous salue bien - Bernard Borderie (1958), avec Lino Ventura (Géo Paquet dit Le gorille), Charles Vanel (Colonel Berthomieux dit Le vieux), Pierre Dux (William Veslot), Bella Darvi (Isoline), Marie Sabouret (Mme Paquet dite Chaboute), Jean-Pierre Mocky (Cébu, le secrétaire de Veslot), René Lefèvre (Inspecteur Blavet de la DST), Robert Manuel (Casa), Robert Berri (Combinat), Jean-Roger Caussimon (Léon), André Valmy (Mauricet), Jean Mercure (Directeur Ryart, de la DST), Yves Barsacq (Berthier), Henri Crémieux (Monsieur... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
lundi 24 août 2015

DES IVRESSES MEILLEURES

Voici le temps des assasins - Julien Duvivier (1956), avec Jean Gabin (André Chatelin), Danièle Delorme (Catherine), Gérard Blain (Gérard Delacroix), Germaine Kerjean (Madame Chatelin mère), Lucienne Bogaert (Gabrielle), Gabrielle Fontan (Madame Jules), Jean-Paul Roussilon (Amédée), Robert Pizani (Monsieur le Président), Aimé Clariond (Monsieur Prévost), Gaby Basset (Une serveuse chez Mme Chatelin), Jane Morlet (Madame Aristide), Paul Demange (Le client au régime), Olga Valery (La Duchesse), Max Dalban (Un... [Lire la suite]
lundi 6 juillet 2015

ELLE EST POIVRE !

Enigme aux Folies Bergères - Jean Mitry (1959), avec Franck Villard (Le commissaire Raffin), Bella Darvi (Solange Darnet), Dora Dol (Clara), Armand Mestral (Armand), Jean Tissier (Le régisseur des Folies Bergères), Jean Brochard (Gaston, le gérant de la cave à Jazz), Maximilienne (Mme Rosenthal), Marcel Pérès (Marchand, le gardien), Charles Lemontier (Courvoisier), et les ballets de Doris... Paris, la nuit. Courvoisier est un homme qui a peur. Depuis une cabine téléphonique, il appelle le commissariat de police mais avant de pouvoir... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 15 juin 2015

LA BEAUTE PEUT ELLE ETRE QUELQUE CHOSE D'AUSSI LAID ?

Le Pavillon d'Or - Yukio Mishima (1956) "Dès ma petite enfance, mon père, bien des fois, m'avait parlé du Pavillon d'Or." Fils d'un Père bouddhiste, Mizoguchi grandit dans le Japon de la guerre du pacifique. Obsédé par l'image du pavillon d'or de Kyôto, édifié en 1398, que son père considère comme l'achèvement ultime de la Beauté, Mizoguchi, pauvre, bègue et laid, accepte d'entrer comme novice auprès de Tayama Dosen. Sympathisant avec un étudiant, Kashiwagi, que son infirmité n'empêche pas d'être vaniteux, arrogant et... [Lire la suite]