mercredi 13 juin 2018

LES SYNTONES ET LES SCHIZOÏDES

Les thibault - Volume 3: L'été 1914, Epilogue - Roger Matin du Gard (1936, 1940) "Le frisson qui secouait l'Europe ébranlait les vies privées; de toutes parts, entre les êtres, les liens factices se desserraient, se rompaient d'eux-mêmes; le vent précurseur qui passait sur le monde faisait tomber des branches les fruits véreux." (L'été 1914) Dimanche 28 juin 1914, la famille Oscar-Thibault, éclatée entre Paris et la Suisse, accueille diversement la nouvelle de l'attentat, à Sarajevo, de l'Archiduc d'Autriche, François-Ferdinand.... [Lire la suite]

mercredi 30 mai 2018

POUR ÊTRE COCU, IL FAUT AVOIR UNE JOLIE FEMME

La femme du boulanger - Marcel Pagnol (1938), avec Raimu (Aimable Castanier, le nouveau boulanger), Charpin (Marquis Castan de Venelles, maire du village), Robert Vattier (le curé), Alida Rouffe (Céleste, la bonne du curé), Maximilienne (Mlle Angèle), Charles Blavette (Antonin), Edouard Delmond (Maillefer, dit Patience, le pêcheur), Paul Dullac (Casimir, le buraliste), Ginette Leclerc (Aurélie Castanier), Charles Moulin (Dominique, le berger piémontais), Robert Bassac (l'instituteur), Marcel Maupi (Barnabé), Jean Castan (Esprit),... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mercredi 16 mai 2018

LA VERITE EST TOUJOURS A DOUBLE FACE

Les Thibault - Volume 2: La consultation, La Sorellina, La mort du père - Roger Martin du Gard (1928-1929) "Mais oui, la guerre, fit l'autre sérieusement. Nous y allons tout droit." (La consultation) Octobre 1913, Antoine Thibault est pédiatre et installé. Oscar, le père, est cloué sur son lit de douleur, presque impotent, incapable de manger seul depuis le printemps. Se défiant de tous, même se son fils, il est convaincu qu'on lui ment sur son état et, dirigeant ses affaires, malgré la fatigue et les douleurs qui l'accablent,... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 9 mai 2018

OBJETS TROUVES

Souvenirs perdus - Christian-Jaque (1950) avec Edwige Feuillère (Florence), Suzy Delair (Suzy Henebey), Danièle Delorme (Danièle), Gilberte Géniat (Solange, l'épicière), Pierre Brasseur (Philippe), François Périer (Jean-Pierre Delagrange), Gérard Philipe (Gérard de Narçay), Bernard Blier (Raoul, le policier), Yves Montand (Raoul, le chanteur de rue), Odette Barencey (Le logeuse de Philippe), Gaby Basset (La chanteuse de cabaret), Yolande Laffon (Mme veuve Delagrange), Armand Bernard (Armand, chauffeur et valet de Jean-Pierre), Jean... [Lire la suite]
mercredi 18 avril 2018

LE SPECTRE D'UN INACCESSIBLE IDEAL

Les Thibault - Volume 1: Le cahier gris, Le pénitencier, La belle saison - Roger Martin du Gard (1922-1923) 1904 à Paris: Oscar Thibault, veuf considéré, règne en maître sur sa famille composée de ses deux fils, Antoine, 23 ans intene en pédiatrie, et Jacques 14 ans lycéen, de sa gouvernante dont il a admis la fille Gisèle de Waize dans la maison. Ce jour-là, le père apprend que Jacques a disparu: il a fui avec son ami Daniel de Fontanin, lycéen également, et ce que révèle l'enquête rapide menée auprès des mâitres des deux garçons... [Lire la suite]
mercredi 21 mars 2018

PLAISIRS D'AMOUR

Adorables créatures - Christian-Jaque (1952), avec Daniel Gélin (André Noblet), Danielle Darrieux (Christiane Bertin), Martine Carol (Minouche), Edwige Feuillère (Denise Aubusson), Renée Faure (Alice, la secrétaire de Denise), Antonella Lualdi (Catherine), Marilyn Bluferd (Evelyne, l'amie de Minouche), Louis Seigner (Gaston Lebridel, amant d'Evelyne), Daniel Lecourtois (Jacques Bertin, le mari de Christiane), Georges Chamarat (Edmond, le père de Catherine), Marie Glory (Madeleine, la mère de Catherine), Judith Magre (Jenny, la... [Lire la suite]

mercredi 28 février 2018

LUI, ELLE ET L'AUTRE

La chienne - Jean Renoir (1931), avec Michel Simon (Maurice Legrand), Janie Marèse (Lucienne Pelletier dite Lulu), Georges Flamant (André Joguin dit Dédé), Magdeleine Bérubet (Adèle Legrand), Roger Gaillard (Alexis Godard dit l'Adjudant), Alexandre Rignault (Hector Langelarde, critique d'art), Lucien Mancini (Wallstein, le marchand de tableaux), Henri Guisol (Amédée, le cafetetier), Jane Pierson (Philomène, la concierge), Colette Borelly (Lili, l'amie de Lulu), Pierre Desty (Gustave, l'ami de Dédé), Jean Gehret (Dugodet), Viviane... [Lire la suite]
mercredi 21 février 2018

AH! JE SUIS UN FAMEUX BAROMETRE

Renée Mauperin - Edmond et Jules de Goncourt (1864) "- Quand ferez-vous vos dents de sagesse, Renée? lui demanda Denoisel- Jamais! Et elle se mit à rire." Jeune fille moderne dans la France du Second Empire, Renée Mauperin est éprise de liberté, de vie d'artiste, du bonheur simple d'être entièrement à sa joie sans se soucier de mariage, de fortune ou de position sociale. Entre sa soeur, épouse rangée qui fréquente la bourgeoisie, sa mère qui n'aspire qu'à la respectabilité, son père aimant et bonhomme, Renée refuse tous les... [Lire la suite]
mercredi 7 février 2018

25

Ta rencontre c'était mon drame et mon poème.Je n'avais donc aimé qu'un peu! (...)Je suis venu vers toi, malgré l'ombre et le vice,Pur comme le très pur, naïf et glorieux;Peuvent-ils, ces voleurs, te rendre le serviceDu portrait idéal et du tien dans mes yeux?(...)Et j'écoute ton silenceQue je n'avais pas compris. (...)Ange doux, ange brutal...Pur, limpide, sans mélangeFermé comme le cristal.Dans ce cristal je contempleLe désespoir évité.Mon bonheur est un templeA ta jeune antiquité.(...)Tu vivais enfoncé dans un autre toi-mêmeEt de... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 31 janvier 2018

JE NE RETIRERAI PAS MA MAIN DE TOI

Une folle amitié de collégien (ou Le disciple aimé ou La mission de Cruchod) - Abel Hermant (1885-1894) Vevey, en Suisse, vers 1880. Jean-Baptiste Merminod a 17 ans et il vient de perdre son père. Pour ce calviniste élevé dans le rigoureuse foi de ses parents, la vie de collège ne réserve que peu de surprises: Jean-Baptiste s'est assuré un ascendant moral sur le directeur de l'établissement, qui l'écoute, et s'est adonné à des amitiés particulières avec quelques camarades, amitiés qui l'ont bien vite lassé et déçu. Mais en ce jour de... [Lire la suite]