mercredi 13 mars 2019

JE SUIS NU PARCE QUE JE DOIS ETRE SINCERE

Confessions d'un inverti-né, suivies de Confidences et aveux d'un parisien - lettres à Emile Zola et au Docteur Saint-Paul dit Laupst (1874-1889) "Décadence, dégénérescence ou décomposition. Entendu par le lecteur, le mot retentit comme un jugement; prononcé par un médecin, il pose un diagnostic; interprété par un écrivain ou un artiste, il induit un imaginaire." Lecteur et admirateur d'Emile Zola, un garçon de 23 ans décide d'écrire à l'auteur pour lui confesser sa vie. Honteux parce qu'il est attiré par les hommes, souffrant de... [Lire la suite]

mercredi 19 décembre 2018

UNE TERREUR SOMBRE ET MYSTERIEUSE

Un chant de Noël - Charles Dickens (1843) "Un jour, le meilleur de tous les bons jours de l'année, la veille de Noël, le vieux Scrooge était assis, fort occupé, dans son comptoir. Il faisait un froid vif et perçant, le temps était brumeux." Londres, vers 1843. Ebenezer Scrooge est un prêteur sur gage dont la terne réputation s'est étendue à toute la city. Son associé, Jacob Marley, est mort sept années auparavant et depuis lors, Scrooge n'a qu'un employé, le pauvre Bob Cratchit qu'il malmène et paye très mal en retour. En cette... [Lire la suite]
mercredi 18 mai 2016

A L'HOMME LA FANTAISIE etc. etc.

Corydon - André Gide (1911, édité en 1920, publié en 1924) "Etrange! On a le courage de ses opinions; de ses moeurs, point. On accepte bien de souffrir; mais pas d'être déshonoré." Paris ou ailleurs, au début du XXe siècle. Le narrateur rend visite à son ami Corydon à l'occasion d'un procès de moeurs qui l'a frappé. Lançant la conversation sur la pervesion des moeurs homosexuelles et la contre-nature des invertis, le narrateur entame quatre dialogues répartis sur plusieurs journées, avec Corydon qui entend lui démontrer... [Lire la suite]
lundi 31 août 2015

IPHIGENIE NE VOULAIT PAS MOURIR

Le crime du comte Neville - Amélie Nothomb (2015) "Pourquoi a-t-on inventé l'enfer alors qu'il existe l'insomnie?" Automne 2014, dans les Ardennes belges. Henri Neville, aristocrate, est informé que son troisième enfant, Sérieuse, jeune fille de 17 ans, a fait une fugue. Quand il vient la récupérer chez la voyante qui a retrouvé la jeune fille dans les bois, celle-ci lui confie deux choses qui vont bouleverser les lendemains du Comte: Sérieuse ne ressent aucune émotion et Henri va, le jour de sa garden-party annuelle, assassiner... [Lire la suite]
lundi 18 mai 2015

CE REMUEMENT DE LA CHOSE COUPABLE !

L'exilé de Capri - Roger Peyrefitte (1959) réédité en 1974 avec un des deux chapitres censurés à la première parution. "Puisse l'Exilé de Capri apprendre à la jeunesse que la beauté n'existe que si une beauté interne et le travail l'exorcisent et luttent contre sa morgue." (Jean Cocteau, Préface à l'édition de 1959) Septembre 1897, Jacques d'Adelswärd, Baron de Fersen, jeune homme blond et élégant de 17 ans, rencontre, au sommet du Vésuve, le poète Robert de Tournel. L'homme, 30 ans alors, tente de séduire Jacques qui lui apprend... [Lire la suite]
lundi 19 mai 2014

IMMOLATION DE SOI

Le culte des sens a souvent été décrié, et à juste titre: un instinct naturel inspire aux hommes la terreur de passions et de sensations qui leur semblent plus fortes qu'eux-même, et qu'ils ont conscience de partager avec les formes inférieures du monde organique. Mais Dorian Gray estimait que la vraie nature des sens n'avait jamais été bien comprise, qu'ils avaient gardé leur animalité sauvage uniquement parce qu'on avait voulu les soumettre par la famine ou les tuer à force de souffrance, au lieu de chercher à en faire des éléments... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 17 mars 2014

PENCHANT VERS L'ARTIFICIEL

A rebours - Joris-Karl Huysmans (1884) "L'artifice paraissait à des Esseintes la marque distinctive du génie de l'homme." Jean des Floressas Des Esseintes, garçon blond un rien dandy, habitant Paris, lymphatique et efféminé, élevé par les Jésuites, décide de vivre en ermite oisif par désintérêt pour le commun et  le vulgaire. Cherchant dans l'érudition les moyens de se créer un univers idéal bien que factice, il mène une vie à rebours de ses habitudes et même des conventions tout autant qu'à l'inverse de ses semblables... ... [Lire la suite]
lundi 20 janvier 2014

VOUS VENEZ JOUER AVEC NOUS ?

Crime - Meyer Levin (1956) "Pour être au-dessus, et au-delà des principes de ce monde, un crime doit être absolument gratuit, dépouillé de la haine, de la convoitise et de tous les motifs humains!... La manifestation d'une force analogue à celle de la gravitation. Alors, là, c'est un acte à l'état pur, l'acte d'un être totalement libre: le surhomme!" Mai 1924, à Chicago, Illinois. Arthur Straus, 18 ans, et Judah Steiner Jr, 19 ans, sont deux amis, étudiants à l'université. Ils mènent la vie habituelle des garçons de leur âge et de... [Lire la suite]
lundi 7 octobre 2013

... L'AMOUR NOUS DECHIRERA

Dorian, une imitation - Will Self (2002) Londres, 1982. Henry Wotton, dandy qui se veut subversif, fait la rencontre du jeune Dorian Gray, un étudiant dont la beauté l'intrigue et qui a servi de modèle à un ami artiste, Basil Hallward, pour une installation vidéo intitulée Cathode Narcissus. Désireux d'initier le jeune garçon au sexe, aux drogues et à la décadence, Wotton entraîne Dorian dans son univers de débauche physique et morale. Chanceux, le bel étudiant, grâce aux dieux, jouit du privilège de voir son image vidéo vieillir et... [Lire la suite]
jeudi 3 octobre 2013

DE CORRUPTION EN CORRUPTION...

Le portrait de Dorian Gray - Oscar Wilde (1890-1891) "Il est de ces hideurs faites pour les ténèbres et non pour le jour." Londres, vers 1870. Le peintre Basil Hallward présente à son ami Lord Henry Wotton un jeune homme de la bonne société, Dorian Gray, vingt ans. Extrêmement beau, Dorian Gray pose pour Hallward qui compte en faire son unique modèle, l'inspiration et le coeur de toute son oeuvre. Mais Lord Wotton a d'autres intentions, il souhaite transformer le naïf blondin en profondeur, le manier à sa guise et finalement... [Lire la suite]