mercredi 12 juillet 2017

VIVRE SON RÊVE, C'EST MERVEILLEUX

Le miroir à deux faces - André Cayatte (1958), avec Michèle  Morgan (Marie-José Tardivet), Bourvil (Pierre Tardivet), Gérard Oury (Docteur Bosc), Sylvie (Mme Tardivet mère), Elisabeth Manet (Véronique Vauzange), Ivan Desny (Gérard Durieu), Jane Marken (Mme Vauzange mère), Georges Chamarat (M. Vauzange père), Carette (Albert Benoit), Georgette Anys (Margueritte Benoit), Pierre Brice (Jacques), Sandra Milo (Ariane), Renée Passeur (La patiente excentrique), Marcel Pérès (Le bistrotier), Hubert de Lapparent (L'employé des petites... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

mercredi 28 décembre 2016

HORRIBLES CREATURES ?

Le crime ne paie pas - Gérard Oury (1962), avec, Edwige Feuillère (Dona Lucrezia), Michèle Morgan (Jeanne Hugues), Annie Girardot (Gabrièle Fenayrou), Danièle Darrieux(Lucienne Marsais), Philippe Noiret (Clovis Hugues), Gino Servi (Le Grand Inquisiteur de Venise), Pierre Brasseur (Martin Fenayrou), Richard Todd (Roberts William), Marie Daëms (Clémence Bonnet), Rosanna Schiaffino (Francesca Sabelli), Gabriele Ferzetti (Angelo Giraldi), Christian Marquand (Louis Aubert), Lucienne Bogaert (Mme Lenormand), Paul Guers (Le docteur Mathieu),... [Lire la suite]
lundi 4 mai 2015

LES BETES QUI CHERCHENT UN MAÎTRE

Le quai des brumes - Marcel Carné (1938), avec Jean Gabin (Jean), Michèle Morgan (Nelly), Michel Simon (Zabel), Pierre Brasseur (Lucien), Edouard Delmont (Panama), Robert Le Vigan (Michel Krauss), Aimos (Quart-Vittel), Marcel Pérès (Le chauffeur de camion), Le chien Kiki... Jean, soldat blasé et désabusé sorti de l'armée du Tonkin, se rend au Havre afin de prendre un bateau pour l'étranger. Lors d'une soirée dans un bistrot, il croise la jolie Nelly, une demoiselle un peu perdue. Il croise aussi un peintre pessimiste, Michel Krauss,... [Lire la suite]
lundi 23 septembre 2013

JE N'ARRIVE PLUS A RETENIR LES MOMENTS HEUREUX

La mauvaise vie - Frédéric Mitterrand (2005) "Le véritable amour se nourrit de lui-même, il ne demande plus ce qu'on refuse de lui offrir." Né en 1947, Frédéric Mitterrand, homme de télévision de cinquante-huit ans et intellectuel mondain, revient sur sa vie et en particulier sur son enfance, ses amours et ses rencontres, dans cette autobiographie romancée où les chapitres se succèdent sans ordre chronologique apparent et où l'anonymat des protagonistes est, dans la globalité des cas, maintenu. En 2009, un scandale politique a... [Lire la suite]
jeudi 18 juillet 2013

UNE FEMME COMME CA...

La minute de vérité - Jean Delannoy (1952), avec Jean Gabin (Docteur Pierre Richard), Michèle Morgan (Madeleine Richard, comédienne de théâtre), Daniel Gélin (Daniel Prévost, jeune artiste peintre), Simone Paris (Mony, une amie de Madeleine), Léa Di Léo (Madame Meunier, l'infirmière de Pierre), Robert Dalban (Taboureau, un caïd), Denise Clair (Madame Nicolas, la concierge de Daniel), Denise Prêcheur (Rose, la bonne des Richard), Albert Michel (Un comédien de la troupe)... Paris, vers la fin de l'année 1951. Pierre Richard est un... [Lire la suite]
mercredi 30 décembre 2009

TRANCHE DE FRANCE

Napoléon - Sacha Guitry (1955), avec Raymond Pellegrin (Napoléon, Empereur), Daniel Gélin (Bonaparte), Michèle Morgan (Joséphine de Beauharnais), Sacha Guitry (Talleyrand), Pierre Brasseur (Barras), Yves Montand (Maréchal Lefebvre), Henri Vidal (Maréchal Murat), Danièle Darrieux (Eléonore Denuelle), Dany Robin (Désirée Clary), Maria Schell (Marie-Louise d'Autriche), Patachou (Madame Sans-Gêne), Micheline Presle (Hortense de Beauharnais), Serge Reggiani (Lucien Bonaparte), Jean Chevrier (Duroc), Noël Roquevert (Cambrone), Jean Marais... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 29 octobre 2009

TUER PAR AMOUR

Landru - Claude Chabrol (1962), avec Charles Denner (Henri Landru alias Cuchet, Petit, Fremyet, Dupond), Michèle Morgan (Célestine Buisson), Danièle Darrieux (Berthe Héon), Stéphane Audran (Fernande Segret), Raymond Queneau (Clémenceau)...Henri Désiré Landru, ancien entrepreneur parisien, marié et père de 4 enfants, condamné à la relégation pour escroqueries multiples, met en place un système lui permettant de subvenir aux besoins de son foyer alors que la Grande Guerre sévit : séduire, dépouiller puis assassiner des veuves... [Lire la suite]