mercredi 28 novembre 2018

L'ABÎME A DE CES TRAHISONS

Les misérables - Cinquième partie: Jean Valjean - Victor Hugo (1862) "Il y a de l'apocalypse dans la guerre civile, toutes les brumes de l'inconnu se mêlent à ces flamboiements farouches, les révolutions sont sphinx, et quiconque a traversé une barricade croit avoir traversé un songe." 5 juin 1832, sur la barricade de la rue Saint-Denis: alors que le gouvernement a décidé de liquider l'insurrection populaire, le bain de sang semble inévitable. Dans cette nuit qui s'annonce comme le grand tournant des aventures individuelles, tous... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mercredi 21 novembre 2018

A L'INFINI, IL FAUT L'INEPUISABLE

Les misérables - Quatrième partie: L'idylle rue Plumet - Victor Hugo (1862) "L'année 1832 s'était ouverte avec un aspect d'imminence et de menace." Hiver 1832, Jean Valjean décide de quitter le couvent des Bernardines-Bénédictines de l'Adoration Perpétuelle où il s'était réfugié avec Cosette en 1824. Installé avec une servante, Toussaint, dans une maison rue Plumet, il prend le nom  d'Ultime Fauchelevent. Avec Cosette, ils goûtent une vie simple et ordinaire, retirée du monde, faite de charité, de dévouement... [Lire la suite]
mercredi 31 octobre 2018

LES MIRAGES DE CE TEMPS-LA

Les misérables - Troisième partie: Marius - Victor Hugo (1862) "C'était un garçon bruyant, blême, leste, éveillé, goguenard, à l'air vivace et maladif. Il allait, venait, chantait, jouait à la fayousse, grattait les ruisseaux, volait un peu, mais comme les chats et les passereaux, gaîment, riait quand on l'appelait galopin, se fâchait quand on l'appelait voyou. Il n'avait pas de gîte, pas de pain, pas de feu, pas d'amour; mais il était joyeux parce qu'il était libre." 1832, à Paris. Marius Pontmercy a 22 ans. Il fréquente une... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 24 octobre 2018

DES ENGLOUTISSEMENTS QUI SAUVENT

Les misérables - Deuxième partie: Cosette - Victor Hugo (1862) "Cosette était laide. Heureuse, elle eût peut-être été jolie." Noël 1823: à Monfermeil, la petite Cosette, dont la mère ne payait plus la pension (voir ici), est devenue la domestique de ses tuteurs, les Thénardiers. Mais ce soir-là, un inconnu se présente à l'auberge qui veut emporter l'enfant. Tenant la promesse faite à Fantine sur son lit de douleur, Jean Valjean, bagnard en fuite, prend en charge la vie de la fillette et s'installe dans... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 17 octobre 2018

LES LUMIERES SONT UNE BRÛLURE

La Tristesse des femmes en mousseline - Jean-Daniel Baltassat (2018) "Il est des jours de la vie qui font de soi ce que l'on est." Février 1945, Paul Valéry se mêle peu des tourments de la Libération. Désenchanté, l'écrivain septuagénaire, laisse sa nostalgie prendre le dessus: dans un tiroir, il retrouve le carnet intime de sa lointaine aïeule, la peintre Berthe Morisot. Dans ces nuits glacées d'hiver, quasiment indifférent à tout, l'homme retouve le temps de ses vingt ans, quand il fréquentait le cercle du poète Stéphane... [Lire la suite]
mercredi 19 septembre 2018

NUMERO 24601

Les misérables - Première partie: Fantine - Victor Hugo (1862) "Alors madame Magloire recommença toute l'histoire, en l'exagérant quelque peu, sans s'en douter. Il paraîtrait qu'un bohémien, un va-nu-pieds, une espèce de mendiant dangereux serait en ce moment dans la ville. (...) On l'avait vu arriver par le boulevard Gassendi et rôder dans les rues à la brune. Un homme de sac et de corde avec une figure terrible." 1815, dans le sud de la France. Evadé du bagne de Toulon où il purge une peine de 5 ans de travaux forcés pour vol,... [Lire la suite]

lundi 24 novembre 2014

HONNEUR ET EQUITE

Les misérables - Raymond Bernard (1934), drame en trois parties avec Harry Baur (Jean Valjean dit Monsieur Madeleine dit Fauchelevent / Champmatthieu), Charles Vanel (Inspecteur Javert), Florelle (Fantine), Josseline Gael (Cosette), Jean Servais (Marius Pontmercy), Charles Dullin (Thénardier père), Orane Demazis (Eponine Thénardier), Margueritte Moréno (Madame Thénardier), Gaby Triquet (Cosette enfant), Emile Genevois (Gavroche), Henry Krauss (Monseigneur Myriel), Max Dearly (Monsieur Gillenormand), Pauline Carton (Mademoiselle... [Lire la suite]
jeudi 24 avril 2014

ON N'A JAMAIS TROP DE BILBOQUETS

Bel-Ami - Guy de Maupassant (1885) "A Paris, vois-tu, il vaudrait mieux n'avoir pas de lit que pas d'habit." Georges Duroy, fils de cabaretiers de Canteleu, une bourgade près de Rouen, en Normandie, est une petit employé aux chemins de fer, à Paris. Mais son maigre salaire ne lui permet pas d'accéder à la vie dont il rêve. Il rencontre par hasard un vieil ami, Charles Forestier, qui travaille pour un journal, La vie française. Il prend en main Georges et le fait entrer dans son équipe. Il lui présente également sa femme, Madeleine.... [Lire la suite]
jeudi 31 octobre 2013

UN GRAVIER DANS LA CHAIR D'UN HOMME ET LES EMPIRES S'ECROULENT

La débâcle - Emile Zola (1892) "Ah! bon sang! puisqu'il n'avait plus de courage à la travailler, il la défendrait, la vieille terre de France!" France, été 1870, sur le front de la Meuse. Jean Macquart, héros de La terre, qui s'est engagé dans l'armée impériale suite à son veuvage, se retrouve pris dans l'étau de Sedan. Caporal d'une compagnie d'infanterie, Jean s'attire le respect de ses subordonnés par son attitude patriotique et son sens de la juste égalité. Parmi ses hommes se trouve le jeune Maurice Levasseur, un intellectuel... [Lire la suite]
jeudi 20 juin 2013

HISTOIRE D'UN MENSONGE

Madame Bovary - Vincette Minelli (1949), avec Jennifer Jones (Emma Bovary), Van Heflin (Charles Bovary), Louis Jourdan (Rodolphe Boulanger), Christopher Kent (Léon Dupuis), James Mason (Gustave Flaubert), Gene Lockhart (Homais, le pharmacien), Frank Allenby (Lheureux, le machand de nouveautés), Gladys Cooper (Madame Dupuis), John Abbott (Tuvache, le maire de Yonville), Henri Letondal (Maître Guillaumin, le notaire), George Zucco (Monsieur Dubocage), Paul Cavanagh (Le Marquis d'Andervilliers), Edith Evanson (La Supérieure), Eduard... [Lire la suite]