mercredi 14 novembre 2018

CINQ ANS SOUS L'ETEIGNOIR

La chambre des officiers - Marc Dugain (1998) Lieutenant mobilisé par le premier conflit mondial, Adrien Fournier, 24 ans, est envoyé sur les bords de la Meuse pour préparer l'installation d'un pont mobile. Le jeune homme n'a pas le temps de commencer sa mission qu'il est fauché par une bombe allemande. Il se réveille quelques temps après, la moitié du visage emportée par l'explosion et est transféré à Paris, à l'hôpital du Val-de-Grâce où un chirurgien va tenter un miracle. Adrien est alors entouré d'autres camarades aux gueules... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 7 novembre 2018

PERSONNE N'A ENVIE DE MOURIR

Les sentiers de la gloire - Stanley Kubrick (1957), avec Kirk Douglas (Colonel Dax), George Macready (Général Mireau), Ralph Meeker (Caporal Paris), Thimoty Carey (Soldat Férol), Joe Turkel (Soldat Arnaud), Adolphe Menjou (Général Broulard), Wayne Morris (Lieutenant Roget)... 1916, pendant la guerre de position. Le Général Broulard et le Général Mireau, installés avec goût dans un château à l'arrière, décident d'une offensive contre un point tenu par l'armée allemande, offensive suicidaire car le point s'avère imprenable. Préparée... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 13 juin 2018

LES SYNTONES ET LES SCHIZOÏDES

Les thibault - Volume 3: L'été 1914, Epilogue - Roger Matin du Gard (1936, 1940) "Le frisson qui secouait l'Europe ébranlait les vies privées; de toutes parts, entre les êtres, les liens factices se desserraient, se rompaient d'eux-mêmes; le vent précurseur qui passait sur le monde faisait tomber des branches les fruits véreux." (L'été 1914) Dimanche 28 juin 1914, la famille Oscar-Thibault, éclatée entre Paris et la Suisse, accueille diversement la nouvelle de l'attentat, à Sarajevo, de l'Archiduc d'Autriche, François-Ferdinand.... [Lire la suite]
mercredi 22 novembre 2017

L'OCCASION POUR LES PRISONNIERS DE SE RACHETER

Hippocrate aux enfers. Les médecins des camps de la mort - Michel Cymès (2015) "On a jugé regrettable de ne pouvoir faire des expériences sur du matériel humain car, ces expériences étant très dangereuses, personne n'est volontaire. C'est pourquoi je pose la question capitale: pouvez-vous mettre à notre disposition deux ou trois criminels professionnels, à des fins expérimentales?" (Lettre de Sigmund Rasher, médecin du camp de Dachau, au Reichsführer Heinrich Himmler, le 15 mai 1941) Médecin reconverti en animateur de télévision,... [Lire la suite]
mercredi 15 novembre 2017

ENSUITE, IL NE S'EST PLUS RIEN PASSE*

A la recherche du temps perdu. / VII. Le temps retrouvé - Marcel Proust (1927) "Ils n'étaient pas des vieillards, mais des jeunes gens de dix-huit ans extrêmement fanés." Paris, de 1916 à 1919. Après avoir essuyé de longs ennuis de santé qui l'ont contraint à plusieurs séjours en maison de soins, le narrateur, au bord de la trentaine, retrouve le petit monde de la Princesse de Guermantes et de Mme Verdurin. La guerre mondiale est venue téléscoper les trajectoires, déjà chaotiques, de ce microcosme d'insectes à part:... [Lire la suite]
mercredi 24 mai 2017

L'HISTOIRE AIME LE GÂCHIS

Grande vacance - René Bonnell (1997) "Alger, comme d'autres villes du pays, était coupée en deux. Tout musulman surpris en quartier européen était abattu. Aucun Européen ne revenait vivant d'une incursion en secteur arabe. Les tueurs des deux camps échangeaient les victimes sur les trottoirs. L'armée ne sortait de ses casernes que pour faire le ménage. Elle veillait à la propreté des rues en regardant s'étriper les Algérois, homologuait les massacres à défaut de les empêcher." Printemps 1962, dans les rues d'Alger la blanche.... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mercredi 10 mai 2017

ET LE COMMUNISME N'Y PEUT RIEN

Journal 1939-1945 (suivi de Récit secret et Exorde) - Pierre Drieu la Rochelle (publié en 1992) "Comment aimer cette France qui pense tout ce que je déteste?" 15 mars 1945, l'écrivain Pierre Drieu la Rochelle se suicide au gaz dans son appartement parisien. Ancien directeur de la célèbre NRF, écrivain sans gloire mais aux écrits aujourd'hui reconnus (voir essentiellement Le feu follet), Drieu est connu pour avoir été un fasciste convaincu et passe pour avoir servi la Collaboration avec l'Allemagne entre 1940 et 1945. Personnage très... [Lire la suite]
mercredi 3 mai 2017

ENCORE UN PLAISIR QUI S'EN VA

Nouvelles (Sac au dos / A vau l'eau / Un dilemne / La retraite de Monsieur Bougran) - Joris-Karl Huysmans (1880 / 1882 / 1887 / 1888) Auteur peu lu de nos jours mais connu pou son célèbre roman décadent A rebours, Huysmans a fait partie du groupe des naturalistes autour d'Emile Zola et de Guy de Maupassant. Ce recueil présente quatre nouvelles réalistes d'un écrivain qui, très vite, se tournera vers une littérature très éloignée du naturalisme. La retraite de Monsieur Bougran raconte en quelques pages la... [Lire la suite]
mercredi 23 novembre 2016

SOULEVE TA PAUPIERE CLOSE...

Contes à Ninon / Nouveaux contes à Ninon - Emile Zola (1864 / 1874) "Les oeuvres ne sont que des arguments, dans l'éternelle discussion du beau." (A Ninon, 1874) Emile Zola qui donne dans le récit court... Une facette peu connue de l'écrivain plutôt réputé pour son cycle des Rougon-Macquart. Et pourtant, deux volumes publiés de son vivant regroupent les Contes à Ninon, série de récits où le merveilleux croise le fantastique, éditée en 1864, quatre ans avant qu'il ne se lance dans sa grande oeuvre, et les Nouveaux contes à Ninon, en... [Lire la suite]
mercredi 7 septembre 2016

REMINISCENCE

Frantz - François Ozon (2016) - avec Pierre Niney (Adrien Rivoire), Paula Beer (Anna), Anton Von Lucke (Franz Hoffmeister), Ernst Stötzner (Herr Doktor Hoffmeister), Marie Gruber (Frau Hoffmeister), Johann Von Bülow (Herr Kreutz), Cyrielle Claire (Madame Rivoire), Alice de Lencquesaing (Fanny), Eliott Margueron (Le jeune homme du Louvre)... Printemps 1919 dans un village allemand. La jeune Anna est une amoureuse esseulée: la guerre lui a pris son fiancé, Franz Hoffmeister. Logée chez les parents du jeune homme, elle est... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,