mercredi 8 novembre 2017

SOUVENIRS DE MA VIE MORTE

Charles Demailly - Emond et Jules de Goncourt (1860) "Vous êtes un livre vendu; il faut maintenant que vous soyez un livre coupé... et puis - il y a des mondes entre tout cela - un livre lu!" Paris, dans les début du règne de Napoléon III. Charles Demailly travaille pour le Petit Journal, organe indépendant qui s'affranchit de politique pour critiquer les nouveautés, les arts ainsi que la société elle-même. Moqué amicalement voire jalousé par ses camarades de travail, Demailly a une ambition: être un grand écrivain. D'abord affairé... [Lire la suite]

jeudi 30 janvier 2014

A VOTRE IMMORTELLE SANTE, VIEUX BOUC !

La dimension fantastique - série de quatre anthologies proposées par Barbara Sadoul (2003-2007) "Quelque chose d'épouvantable a pénétré dans ma vie!" (E.T.A. Hoffmann, L'homme au sable) Inquiétude, étrangeté, ténèbres, fantômes, terreur, diableries ou tout simplement science-fiction, les quatres recueils de Barbara Sadoul sont une belle plongée dans l'univers de la nouvelle fantastique, genre à part entière qui a séduit de nombreux auteurs dans le monde, des plus spécialisés dans le genre tels H. P. Lovecraft ou Edgar Poe aux plus... [Lire la suite]
samedi 15 septembre 2012

HUMAINE BÊTE

Ne crains rien, fidèle Carlin, on ne te séparera pas de ta maîtresse : tu es un type aussi, honnête chien, ni plus ni moins que M. Prudhomme ; que ton museau est noir et que tes babines sont foncées et peaussues! quelle mine insolente et plate tu as en même temps! tu as presque l’air d’un homme ; ton cou est chargé d’un triple pli, ta poitrine est si large et ton ventre si hippopotamique, que tes petites jambes grêles et courtes s’affaissent et s’écartent sous ton poids, tu ressembles à un tonneau posé sur quatre allumettes ; tu sues... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,