mercredi 6 mars 2019

UN CRIMINEL INCONSCIENT

Souvenirs d'un buveur d'éther - Jean Lorrain (1895-1903) "Après tout, ce n'était peut-être qu'un songe, une vaine fumée." Ecrivain aujourd'hui peu connu, en tout cas réservé aux amateurs, Jean Lorrain fut, à la Belle Epoque, l'un des chantres du vice et de la débauche, une débauche sombre et parfois cruelle, mêlant les drogues aux tentations les moins autorisées par la société. Mêlé à la retentissante affaire Adelswäre-Fersen dans les premières années du XXe siècle, Lorrain s'est surtout fait connaitre par ses publications... [Lire la suite]

mercredi 19 décembre 2018

UNE TERREUR SOMBRE ET MYSTERIEUSE

Un chant de Noël - Charles Dickens (1843) "Un jour, le meilleur de tous les bons jours de l'année, la veille de Noël, le vieux Scrooge était assis, fort occupé, dans son comptoir. Il faisait un froid vif et perçant, le temps était brumeux." Londres, vers 1843. Ebenezer Scrooge est un prêteur sur gage dont la terne réputation s'est étendue à toute la city. Son associé, Jacob Marley, est mort sept années auparavant et depuis lors, Scrooge n'a qu'un employé, le pauvre Bob Cratchit qu'il malmène et paye très mal en retour. En cette... [Lire la suite]
lundi 27 juillet 2015

IL A FAIT FLOC !

Le fauteuil hanté - Gaston Leroux (1909) Paris, au début du siècle dernier. Ce jour là, Gaspard Lalouette, honnête marchand d'art et d'antiquité du IXe arrondissement, est en promenade sur les quais de Seine quand il est pris dans un mouvement de foule: on va accueillir à l'Académie Française le successeur de Monseigneur d'Abbeville. C'est que l'événement est d'importance: le dernier candidat à la succession d'Abbeville est mort en plein discours d'éloge, et dans des circonstances mystérieuses. Quand l'Homme du jour, au cours de son... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
jeudi 12 juin 2014

C'EST LE BOUQUET !

Six crimes sans assassin - Pierre Boileau (1939) "L'inconcevable, voilà bien la marque de l'adversaire. Marque négative, devrais-je dire, car enfin si d'une part des assassinats impliquent un assassin, d'autre part les conditions dans lesquelles ces assassinats ont eu lieu rendent inadmissible l'existence dudit assassin." Paris, en mai 1939. Un après-midi comme les autres, lorsqu'à l'étage d'un immeuble, la fenêtre donnant sur le balcon s'ouvre bruquement: une femme en surgit, appelle au secours et s'affaisse sur la rembarde. Deux... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 27 janvier 2014

UN SOUPCON DE CRUAUTE

Histoires et messages de l'Au-delà - Sir Arthur Conan Doyle (nouvelles réunies par Francis Lacassin et publiées entre 1890 et 1920) "Je ne suis pas certain, messieurs, qu'il faille recourir à la nécromancie ou à la magie noire pour expliquer ce qui s'est passé." De mystérieux et sauvages assassinats dans les rues de Budapest, des cauchemars morbides et effrayants provoqués par la proximité d'un vieil objet de cuir d'apparence anodine, un fantôme mutilé à la recherche de son membre tranché, une présence d'outre-tombe dans la chambre... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 16 janvier 2014

EPOUVANTABLE ECARLATE

Auteur américain de la première partie du XIXe siècle, Edgar Poe est célèbre en France pour ses nouvelles traduites et publiées à titre posthume par le poète Charles Baudelaire. Veuf en 1847 - on ignore à vrai dire de quoi sa femme Virginia est décédée, certainement d'une maladie de type rage ou tuberculose - il écrit depuis 1832 et invente, dit-on, le roman policier tandis qu'il gagne sa vie en qualité de journaliste et de poète. Légendaire, Edgar Poe est avant tout un écrivain d'ambiance, à la fois réaliste et fantastique, imprégnée... [Lire la suite]
jeudi 10 octobre 2013

DE L'AMOUR COMME DE LA CUISINE

Fort célèbre pour ses nouvelles qu'il publia dans la presse, Guy de Maupassant en fit éditer une bonne partie dans des recueils composés de sa main (si on excepte les deux publications posthumes). Ces tableaux de province (les contes normands) et ces tableaux citadins (les contes parisiens) sont de délicieuses pièces où se mêlent l'ironie, le réalisme et la cruauté, et même parfois un rien d'étrange ou d'obscur, souvent quelques couleurs polissonnes. Dans les quinze recueils que l'auteur a fait publier, outre... [Lire la suite]
dimanche 15 novembre 2009

LA METHODE ET LE DISCOURS

Quatre aventures de Sherlock Holmes - Sir Arthur Conan Doyle (édition librio 2004)L'avantage des aventures de Sherlock Holmes, c'est qu'elles sont volontairement restituées sans chronologie. Ce sont les souvenirs de John Watson, le fidèle ami du détective, qui sont les seuls repères de ces récits. Ainsi, le lecteur peut se balader des années 1860 aux années 1914 au gré des réflexions de Watson, passant de l'Angleterre victorienne, conservatrice, à l'envol édouardien.Autre avantage, cette succession sans ordre permet aux éditeurs... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 21 octobre 2009

LA BANALITE EST TRES ANORMALE

Sherlock Holmes - série en 41 épisodes (1984-1994)Rarement une adaptation télévisée a autant collé au modèle original. Exit la pipe folklorique, la casquette de voyage en tissu écossais; adieu le cinématographique "Elémentaire mon cher Watson" que Doyle  n'a jamais écrit... Les adaptations des aventures de Sherlock Holmes avec Jeremy Brett sont fidèles à 95% au texte original et respectent les critères holmésiens "à la loupe". Ce qui en fait une série agréable à suivre mais finalement moins riante que les adaptations... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,