mercredi 25 avril 2018

IMPRESSIONNISME ET IMPRESSIONNANTISME

Musée haut, musée bas - Jean-Michel Ribes (2008), avec Michel Blanc (Michel Mosk, le conservateur et directeur), Gérard Jugnot (Roland Province), Isabelle Carré (Carole Province), Pierre Arditi (Henri Province), Chantal Neuwirth (Anne Province), Julie Ferrier (La guide perspective), Laurent Gamelon (Lionel, amateur d'impressionnistes), Philippe Khorsand (Frilon, l'administrateur), André Dussolier (Le ministre de la culture), Muriel Robin (La dame Kandinsky), Yolande Moreau (Mme Stenthels, arts africains), Daniel Prévost (Maurice... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

mercredi 20 juillet 2016

LES ECREVISSES NE VONT PAS A RECULONS

Un dimanche à la campagne - Bertrand Tavernier (1984), avec Louis Ducreux (Monsieur Ladmiral), Michel Aumont (Gonzague Ladmiral), Sabine Azéma (Irène Ladmiral), Geneviève Mnich (Marie-Thérèse Ladmiral), Monique Chaumette (Mercédès), Thomas Duval (Emile Ladmiral), Quentin Ogier (Lucien Ladmiral), Katia Wostrikoff (Mireille Ladmiral), Claude Winter (Madame Ladmiral)... Fin septembre 1912, dans la campagne d'ïle-de-France. Par un beau matin ensoleillé, Monsieur Ladmiral, le maître, se prépare à un bon dimanche. Veuf qui d'ordinaire vit... [Lire la suite]
jeudi 2 janvier 2014

LA CORRESPONDANCE D'UNE PANTHERE

Contes cruels - Auguste Villiers de l'Isle-Adam (1883) "La langue vraiment d'un dieu partout! Plusieurs de tes nouvelles sont d'une poésie inouïe et que personne n'atteindra: toutes, étonnantes" écrivait le poète Stéphane Mallarmé à son ami le Conte Villiers de l'Isle-Adam le 20 mars 1884. Aristocrate breton, Villiers de l'Isle-Adam est issu d'une vieille famille d'exilés qui s'était réfugiée en Angleterre pendant la Révolution et l'Empire. De vieille tradition aristocratique, la famille élève l'écrivain dans la tradition catholique... [Lire la suite]
dimanche 29 juillet 2012

TOUT CA, C'EST DE LA FARCE

La faute de l'Abbé Mouret - Emile Zola (1875) "C’est un livre d’intention scélérate, sous le désintéressement apparent de ses peintures. Il est tout simplement la vieille idée païenne, battue par le christianisme et revenant à la charge. C’est le naturalisme de la bête, mis sans honte et sans vergogne, au-dessus du noble spiritualisme chrétien!" Ainsi s'exprimait Jules Barbey d'Aurevilly dans Les oeuvres et les hommes (1860-1909), au sujet de ce roman d'Emile Zola. Critique plutôt réaliste sur cet épisode, le cinquième,... [Lire la suite]
samedi 7 janvier 2012

LAMENTABLE BANQUEROUTE D'UNE VIE

L'oeuvre - Emile Zola (1886) "C'est un roman où mes souvenirs et mon coeur ont débordé." Claude Lantier est jeune homme vigoureux, beau et plein de vie. Fils de Gervaise Macquart (voir L'Assomoir; par conséquent Claude est le neveu de Jean Macquart de La Terre), il a grandi à Plassans où ses talents artistiques ont été reconnus et entretenus. Installé à Paris, il est peintre et cherche à produire une oeuvre majeure qui sera non seulement l'expression de son génie novateur, mais aussi une conception moderne, nouvelle et originale qui... [Lire la suite]
mercredi 16 juin 2010

DES MORTS, DES SEMENCES, ET LE PAIN POUSSAIT...

La terre - Emile Zola (1887) "La Terre a paru. La déception a été profonde et douloureuse. Non seulement l'observation est superficielle, les trucs démodés, la narration commune et dépourvue de caractéristiques, mais la note ordurière est exacerbée encore, descendue à des saletés si basses que, par instants, on se croirait devant un recueil de scatologie : le Maître est descendu au fond de l'immondice." (P. Bonnetain, J.H. Rosny, L. Descaves, P. Margueritte, G. Guiches, Le manifeste des cinq, Le figaro, 18 août 1887) Jean Macquart... [Lire la suite]