mercredi 9 mai 2018

OBJETS TROUVES

Souvenirs perdus - Christian-Jaque (1950) avec Edwige Feuillère (Florence), Suzy Delair (Suzy Henebey), Danièle Delorme (Danièle), Gilberte Géniat (Solange, l'épicière), Pierre Brasseur (Philippe), François Périer (Jean-Pierre Delagrange), Gérard Philipe (Gérard de Narçay), Bernard Blier (Raoul, le policier), Yves Montand (Raoul, le chanteur de rue), Odette Barencey (Le logeuse de Philippe), Gaby Basset (La chanteuse de cabaret), Yolande Laffon (Mme veuve Delagrange), Armand Bernard (Armand, chauffeur et valet de Jean-Pierre), Jean... [Lire la suite]

mercredi 4 octobre 2017

DERNIER RENDEZ-VOUS

Marie-Octobre - Julien Duvivier (1959), avec Danielle Darrieux (Marie-Hélène Dumoulin, dite Marie-Octobre, directrice d'une maison de couture), Paul Meurisse (François Renaud-Picard, industriel), Bernard Blier (Julien Simoneau, avocat d'Assises), Lino Ventura (Carlo Bernardi, patron de boite de nuit), Serge Reggiani (Antoine Rougier, imprimeur), Noël Roquevert (Etienne Vandamme, fonctionnaire), Robert Dalban (Léon Blanchet, artisan serrurier), Paul Frankeur (Lucien Marinval, boucher aux Halles), Paul Guers (Père Yves le Gueven,... [Lire la suite]
mercredi 7 décembre 2016

UNE BRAVE PETITE PUTE EST MORTE

Le septième juré - Georges Lautner (1962), avec Bernard Blier (Grégoire Duval, le pharmacien), Maurice Biraud (Monsieur Hess, le vétérinaire), Francis Blanche (Le procureur général), Danièle Delorme (Geneviève Duval), Jacques Riberolles (Sylvain Sautral, l'accusé), Yves Barsacq (Maître Andreux, avocat de la défense), Robert Dalban (un pêcheur), Jacques Monod (Le juge d'instruction), Albert Rémy (Le commissaire de Police), Françoise Giret (Catherine Nortier, la victime), Henri Crémieux (Le médecin légiste), Anne Doat (Alice Moreux, la... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 23 décembre 2015

MYSTERE ET POESIE

L'assassinat du Père Noël - Christian-Jaque (1941), avec Harry Baur (Gaspard Cornusse), Raymond Rouleau (Roland, le baron), Renée Faure (Catherine Cornusse), Marie-Hélène Dasté (Mère Michel), Robert Le Vigan (Léon Villard), Fernand Ledoux (le Maire), Jean Brochard (Monsieur Ricomet, le pharmacien), Jean Parédès (Monsieur Kappel, le sacristain), Héléna Manson (Marie Coquillot), Arthur Devère (Monsieur Tairraz, l'horloger), Marcel Pérès (Monsieur Rambert, l'aubergiste), Georges Chamarat (Monsieur Vercourt, le garde champêtre), Bernard... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 14 juillet 2012

Y A DES LIMITES A TOUT ET DES CALOTTES QUI SE PERDENT

Retour à la vie - André Cayatte, Georges Lampin, Henri-Georges Clouzot, Jean Dréville (1949), avec M. De Revinsky (Tante Emma), Louis Jouvet (Jean), Bernard Blier (Gaston), François Périer (Antoine), Noël-Noël (René), Serge Reggiani (Louis), Héléna Manson (Simone), Noël Roquevert (le Commandant), Jean Brochard (L'hôtelier), Jane Marken (Tante Berthe), Lucien Nat (Charles), Patricia Roc (Lieutenant Evelyne), Léo Lapara (Bernard), Madeleine Gérome (La veuve), Anne Campion (Elsa), Cécile Didier (La mère), Paul Frankeur (Le... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
jeudi 2 juin 2011

MACHIAVEL CHEZ MACHIAVEL

Le président - Henri Verneuil (1961), avec Jean Gabin (Emile Beaufort, Président du conseil), Bernard Blier (Philippe Chalamont, chef de cabinet), Renée Faure (Mlle Millerand, secrétaire particulier de Beaufort), Henri Crémieux (Antoine Monteil, ministre des finances), Louis Seigner (Henri Lauzet-Duchet, directeur de la banque de France), Alfred Adam (François, le chauffeur), Pierre Larquey (Augustin, le paysan), Jacques Marin (Gaston, le chauffeur de l'autocar), Françoise Deldick (Huguette, la bonne), Hélène Dieudonné (Gabrielle, la... [Lire la suite]
mardi 13 avril 2010

LES GENIES NE SE BALADENT PAS PIEDS NUS ! ET SAGAN ?

Le cinéma français connaît quelques triologies (la plus fameuse, la "marseillaise" de Pagnol, la burlesque "septième compagnie" de Lamoureux, les "Ripoux", les "bronzés"...) mais il en est une assez inconnue. Plus exactement, chacun des films qui la composent est célèbre, mais peu de personne savent qu'il s'agit d'une trilogie exposant le parcours d'un même homme.Dans la tradition du polar français, l'écrivain Albert Simonin a produit dans les années 1950 trois romans autour de Max dit le menteur, héros du Milieu parisien, bandit... [Lire la suite]