dimanche 15 novembre 2009

LA METHODE ET LE DISCOURS

Quatre aventures de Sherlock Holmes - Sir Arthur Conan Doyle (édition librio 2004)L'avantage des aventures de Sherlock Holmes, c'est qu'elles sont volontairement restituées sans chronologie. Ce sont les souvenirs de John Watson, le fidèle ami du détective, qui sont les seuls repères de ces récits. Ainsi, le lecteur peut se balader des années 1860 aux années 1914 au gré des réflexions de Watson, passant de l'Angleterre victorienne, conservatrice, à l'envol édouardien.Autre avantage, cette succession sans ordre permet aux éditeurs... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 14 novembre 2009

MACHINATION(S)

J'ai vu tuer Ben Barka - Serge Le Peron (2005), avec Charles Berling (Georges Figon), Simon Abkarian (Mehdi Ben Barka), Josiane Balasko (Marguerite Duras), Jean-Pierre Léaud (Georges Franju)...Le 29 octobre 1965, en plein coeur de Paris, le leader marocain Medhi Ben Barka est arrêté par la police française... enlevé? On ne retrouvera jamais sa trace malgré une enquête rendue publique par la volonté du Général De Gaulle. Apôtre du tiers-mondisme et du panafricanisme, anti-colonialiste forcené, Ben Barka était à la fois une célébrité... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 13 novembre 2009

GRANDE VACANCE

Là-bas... Mon pays - Alexandre Arcady (2000), avec Antoine De Caunes (Pierre Nivel), Nozha Khouadra (Leïla / Amina), François-Xavier Noah (Pierre jeune), Mathilda May (Nelly Azera), Dora Doll (Paula Azera), Pierre Vaneck (Blanville), Samy Naceri (Issam), Saïd Amadis (Nader)...Pierre Nivel est vedette de télévision. A bientôt cinquante ans, il est en passe de décrocher la présentation du journal de 20h de la plus fameuse chaîne de télévision française. Mais un jour il reçoit un message d'Alger. Son premier amour, Leila, victime d'un... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 12 novembre 2009

EVE ET LES ANNEES SOIXANTE

Les saintes chéries - série française de Nicole de Buron et Jean Becker (1965-1970)Eve (Micheline Presle) est une française un peu bourgeoise. Elle habite Paris, a épousé Pierre Lagarde (Daniel Gélin) qui a "une des meilleures situations de Paris" et dont elle a eu deux enfants. Ses amies Fanny (Marthe Mercadier) et Julie (Pascale Roberts) sont des jeunes femmes dans le vent. La première, amante d'un général en retraite (Bernard Lajarrige) fréquente le beau monde, la seconde a épousé le meilleur ami de Pierre, Jacques... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 11 novembre 2009

LA MESSE DE LA CROIX JUGAN

L'ensorcelée - Jules Barbey d'Aurevilly (1854)Jeanne Le Hardouey, épouse de Thomas le Hardouey, gentilhomme de province, est une figure de Blanchelande, dans le Cotentin. A l'occasion d'une messe célébrée à l'abbaye, elle est saisie par le visage ravagé de Jéhoel de la Croix Jugan, ancien prêtre de Blanchelande, engagé dans les guerres de la chouannerie et défiguré par une tentative de suicide qu'il a commise lors de la défaite de la Contre-Révolution.Malgré les conseils de Clothilde Mauduit, femme solitaire et étrange, Jeanne Le... [Lire la suite]
mardi 10 novembre 2009

LA FETE DES FOUS

Pour rétablir une vérité - Georges Pompidou (1982)"Je voudrais éviter que, relatant ce que j'ai vécu, je puisse donner l'impression que le monde tournait autour de moi."Le 15 juin 1969, Georges Pompidou est élu Président de la République, devenant ainsi le premier successeur du Général De Gaulle à la tête de la France. Avant cela, il fut professeur agrégé de lettres classiques, conseiller politique à la Libération, fondé de pouvoir à la banque Rothschild, négociateur secret des accords d'Evian en 1962, Premier Ministre six... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 9 novembre 2009

INDEPENDANTE CHEZ LES INDEPENDANTS

Berthe Morisot, le secret de la femme en noir - Dominique Bona (2000)Née en 1841, Berthe Morisot fait partie de ces femmes peintres que l'histoire à un peu oublié mais que l'art ne jette pas dans l'ombre de ses contemporains. Portée à la peinture comme on choisit d'entrer en religion, Berthe Morisot conduira l'exigeance de l'art jusqu'à l'épuisement et la recherche technique au-delà même de ce que son entourage artistique aura pu faire, Claude Monet mis à part.D'abord élève des classiques, entourée de deux soeurs également portées à... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 8 novembre 2009

LAMENTATIONS

Madame Gervaisais - Edmond et Jules de Goncourt (1869)Madame Gervaisais a un fils. Son fils est un peu en retard intellectuellement, mais elle l'adore, le chérit, le soutient et l'élève en jeune femme qui a connu, par son père, l'esprit des Lumières. Pourtant, à l'occasion d'un voyage à Rome, Madame Gervaisais est prise d'une soudaine fièvre catholique. D'abord touchée par la beauté des sanctuaires religieux, elle s'abandonne peut à peu à la religion et à ses dogmes. Atteinte de dévotion et de bigotterie, Madame Gervaisais délaisse... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 7 novembre 2009

UNE VACHE QUI MACHE, C'EST BEAU

Meuh! - François Morel (1999)"Lorsque j'étais enfant, j'aurais voulu jouer du piano. (...) Un jour de conciliation, je fis à mon père la réflexion suivante: - Puisque tu ne veux pas que je fasse du piano, je pourrais m'inscrire à la chorale... - Tu n'y penses pas, persifla-t-il dans un rire sardonique, tu ne chantes pas, tu meugles! Quant au piano, il vaut mieux l'oublier, regarde tes pauvres onglons souillés... (...) Il me fallait me faire une raison: je ne serais jamais un pianiste, je ne porterais jamais la queue-de-pie.... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 7 novembre 2009

NOCTURNES AVEC AUG*****

"Je crois que le difficile, c'est de ménager entre le corps et l'âme des rapports convenables. La lubricité naît le plus souvent d'une fausse adaptation de l'âme et du corps. L'esprit s'étonne trop de tout ce qui intéresse la chair, dont le spectacle, autant qu'il ne s'y est pas habitué, demeure toujours nouveau et angoissant pour lui. De là une force irrésistible, toutes les violences de la Tentation Impossibilité parfois de renoncer à cette possession, à cette ivresse. J'ai beau faire, j'ai beau dire, j'ai beau ne rien... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,