dimanche 23 mai 2010

OUI MON CANARD !

Compartiment tueurs - Costa-Gavras (1965), avec Yves Montand (Inspecteur Grazziani), Simone Signoret (Eliane Darès), Michel Piccoli (René Cabourg), Jacques Perrin (Daniel), Catherine Allégret (Benjamine Bombat), Pierre Mondy (Commissaire Tarquin), Claude Mann (Jean-Lou Gabert), Jean-Louis Trintignant (Eric Grandin), Charles Denner (Bob Varsky, l'amant de Georgette), Pascale Roberts (Georgette Thomas), Bernadette Lafont (la soeur de Georgette), Christian Marin (le beau-frère de Georgette), Daniel Gélin (le vétérinaire), Jacques Dynam... [Lire la suite]

mercredi 19 mai 2010

UNE BONNE MOCHE PARFOIS...

Les gens beaux forment un sexe à part, parce qu'ils sont si habitués à être admirés qu'ils ne peuvent se suffire l'un à l'autre dans un lit. F. Sagan, Le lit défait (1977) C'est un grand danger que d'avoir un trop bel habit ou un trop beau profil. On risque de ne pas exiger de soit autre chose. M. Jouhandeau, De l'abjection (1939) Illustration: couverture du magazine Radar avec le prince Harry de Windsor
Posté par DISJECTA à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 15 mai 2010

CETTE SUBSTANCE INSIPIDE

Les fruits d'or - Nathalie Sarraute (1963) "Ah bien sûr, on n'y trouve pas de profondeurs. Pas de grouillements de larves, de pataugeages dans je ne sais quels fonds bourbeux qui dégagent des miasmes asphyxiants, dans je ne sais quelles vases putrides où l'on s'enlise. Non. Cela, dans Les Fruits d'Or, on ne le trouve pas. Mais ce qu'on y trouve, c'est ce qui fait les grands romans. Tout l'art, je crois, pour un romancier, consiste en cela, de s'élever au-dessus de ces grouillements nauséabonds, de ces décompositions, de ces... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 11 mai 2010

BARBARA, JE SUIS DANS L'EMBARRAS

Vivement dimanche ! - François Truffaut (1983), avec Fanny Ardant (Barbara Becker), Jean-Louis Trintignant (Julien Vercel), Jean-Pierre Kalfon (Père Massoulier), Philippe Laudenbach (Maître Clément), Caroline Sihol (Marie-Christine)... La côte d'azur, un beau petit matin d'automne. Avant de se rendre à son travail, directeur d'une agence d'immobilier, Julien Vercel passe quelques heures à la chasse au canard. Quand il arrive au bureau, il a tout juste le temps de renvoyer sa secrétaire Barbara à cause de ses insolences que la... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 7 mai 2010

IL PLEUT

La confirmation de ses attentes imaginaires l'emplissait toujours d'un ennui insurmontable. François Sagan, Aimez-vous Brahms (1959) Illustration: Autoportrait dans un miroir convexe, Le Parmesan, Vienne, KunsHistorichesMuseum
Posté par DISJECTA à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 3 mai 2010

LE BONHEUR A L'ORDRE DU JOUR

Léo Lagrange - Pierre Mauroy (1997) Léo Lagrange... Un nom sur des stades, des piscines, des centres d'hébergements, quelques bibliothèques communales... ce patronyme rejoint la liste des personnalités politiques ayant donné leur nom à des édifices publics, derrière Jean Jaurés, Jules Ferry, Charles de Gaulle et Léon Blum. Rien d'étonnant finalement que ce ministre - sous-secrétaire d'Etat, en fait - du Front Populaire (1936-1938), mort au front en 1940, soit resté dans la mémoire nationale, en dépit du peu de place qu'il occupe dans... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 29 avril 2010

ONLY HURTS THE ONE YOU LOVE

Le plaisir qu'on trouve dans la souffrance est une cause évidente d'ascèse excessive - et appliquer sur cela l'étiquette de masochisme n'est pas une explication en soi. Il semble qu'une des lois de la médecine populaire - "Plus le médicament est amer, meilleur il est" - se retrouve transposée telle quelle dans le domaine psycho-spirituel: "plus ça fait du mal, plus ça fait du bien." Le problème, c'est qu'en général ça ne marche pas de cette façon: ce genre de psychologie populaire est souvent aussi erronée que son... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 25 avril 2010

MON P'TIT BONHOMME!

125 rue Montmartre - Gilles Grangier (1959), avec Lino Ventura (Pascal), Andréa Parisy (Catherine Barrachet), Robert Hirsch (Didier Barrachet), Dora Doll (Germaine), Jean Desailly (Commissaire Dodelot), Alfred Adam (Philippe Barrachet)...Pascal est un crieur de journaux. Plutôt père tranquille, il déroule sa vie entre promenades à vélo, rendez-vous avec Germaine et le petit restaurant où il a pension. Un après-midi où il se balade sur les bords de la Seine, il croise Didier, un jeune homme qui se jette à l'eau sous ses yeux. Après... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 21 avril 2010

LE JOUR OU JE NE TE PARLERAI PLUS

Je l'aimais. Je ne savais pas pourquoi, pourquoi lui, pourquoi si vite, pourquoi si violemment, mais je l'aimais. Il avait suffi d'une nuit pour que ma vie ressemble à cette fameuse pomme si ronde et pleine et pour que, lui parti, je ne me sente plus que la moitié de la pomme, fraîchement tranchée, vulnérable à tout ce qui viendrait de lui et à rien d'autre. J'avais basculé d'un coup du royaume de la solitude  dans celui de l'amour et je trouvais curieux d'avoir le même visage, le même nom, le même âge. Je n'avais jamais très... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 17 avril 2010

LE CORPS DOMPTE

La compréhension profonde du paradoxe du corps permet de réconcilier les deux propos apparemment contradictioire de Nietzsche et de François d'Assises. Le premier disait à peu près cela dans le Zarathoustra: "il y a plus de sagesse dans votre corps que dans votre raison" et le second considérait qu'il fallait traiter son corps comme "Frère l'âne". La sagesse qui monte du corps ne peut exister que parce que le corps est conscient. De même, quand l'âne est bien monté, son énergie est orientée par une conscience. Dans... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :