mercredi 20 juillet 2016

LES ECREVISSES NE VONT PAS A RECULONS

Un dimanche à la campagne - Bertrand Tavernier (1984), avec Louis Ducreux (Monsieur Ladmiral), Michel Aumont (Gonzague Ladmiral), Sabine Azéma (Irène Ladmiral), Geneviève Mnich (Marie-Thérèse Ladmiral), Monique Chaumette (Mercédès), Thomas Duval (Emile Ladmiral), Quentin Ogier (Lucien Ladmiral), Katia Wostrikoff (Mireille Ladmiral), Claude Winter (Madame Ladmiral)... Fin septembre 1912, dans la campagne d'ïle-de-France. Par un beau matin ensoleillé, Monsieur Ladmiral, le maître, se prépare à un bon dimanche. Veuf qui d'ordinaire vit... [Lire la suite]

mercredi 13 juillet 2016

ON NE FAIT PAS D'ORDRE AVEC DU DESORDRE

La Marseillaise - Jean Renoir (1938), avec Pierre Renoir (Louis XVI, roi de France), Lise Delamare (Marie-Antoinette, reine de France), Andrex (Honoré Arnaud), Edmond Ardisson (Jean-Joseph Bomier), Jean-Louis Allibert (Moissan), Alex Truchy (Cuculière), Aimé Clarion (M. de Saint-Laurent), Louis Jouvet (Roederer, procureur du département de Paris), Nadia Sibirskaïa (Louison), Elisa Ruis (Mme de Lamballe), William Auguet (La Rochefoucauld-Liancourt), Edouard Delmont (Anatole Roux, dit Cabri), Julien Carette (Un volontaire)... 1792... [Lire la suite]
mercredi 6 juillet 2016

DELICE D'ANTAN

La belle américaine - Robert Dhéry (1961), avec Robert Dhéry (Marcel Perrignon), Colette Brosset (Paulette Perrignon), Louis de Funès (Viralot, le chef du personnel / Viralot, le commissaire de police), Alfred Adam (Alfred), Jacques Fabbri (Le gros, marchand de quatre saisons), Jacques Legras (Riri, le cafetier), Christian Marin (Pierrot, le vendeur de glaces), Robert Rollis (Maurice Clapier, dit Lapin, le coiffeur), Hélène Dieudonné (Mémé), Bernard Lavalette (Le ministre du commerce), Michel Serrault (Chauveau, dit Veau-Froid, le... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 29 juin 2016

EPISTROPHY

Un homme à histoires - Patrick Rotman (2016) "L'avenir est entre nos mains. A nous de le dessiner." Eté 1954 à Paris. Serge Nisson est journaliste au jeune hebdomadaire L'Express. Sous la férule de Françoise Giroud et le patronnage de Jean-Jacques Servan-Schreiber, il est membre de cette rédaction bourgeoise dans les couloirs de laquelle il croise François Mauriac, François Mitterrand et Pierre Mendès-France. Dans ce Paris de la Quatrième République, alors que Françoise Sagan vient de recevoir le Prix des Critiques,... [Lire la suite]
mercredi 22 juin 2016

NOS BONHEURS VONT S'INTERFERANT

A la recherche du temps perdu / II. A l'ombre des jeunes filles en fleurs - Marcel Proust (1919) "Qu'est-ce qui vous aurait dit que la petite fille que vous regardiez, sans lui parler, jouer aux barres, serait votre grande amie chez qui vous iriez tous les jours où cela vous plairait?" Paris, à la fin du XIXe siècle, le Narrateur-enfant de Combray que l'on avait laissé encore innocent décortiquant ses premiers émois lors de sa rencontre avec Gilberte Swann aux Champs-Elysées (voir ici) entretient dorénavant une amitié avec... [Lire la suite]
mercredi 15 juin 2016

FUGITIVES (Proust 4e acte)

A la recherche du temps perdu. / I. Du côté de chez Swann (Deuxième partie: Un amour de Swann / Troisième partie: Nom de pays: le nom) - Marcel Proust (1913) "Les Verdurin n'invitaient pas à dîner: on avait chez eux 'son couvert mis'. Pour la soirée, il n'y avait pas de programme. Le jeune pianiste jouait, mais seulement 'si ça lui chantait', car on ne forçait personne et comme disait M. Verdurin: 'Tout ça pour les amis, vivent les camarades!' " Paris, sous le règne de Napoléon III. Charles Swann, un ami de la famille du... [Lire la suite]

mercredi 8 juin 2016

ADIEU, VIVE CLARTE DE NOS ETES TROP COURTS !

La porte étroite - André Gide (1909) "Il m'était aussi naturel de me contraindre qu'à d'autres de s'abandonner, et cette rigueur à laquelle on m'asservait, loin de me rebuter, me flattait." En Normandie, au début du XXe siècle, dans la résidence de ses oncle et tante Bucolin, Jérôme Palissier fait l'expérience, à quatorze ans, de l'amour naissant pour sa cousine, Alissa, de deux ans son aînée. Protestants tous les deux, ils entretiennent une amitié complice où la littérature et la foi sont les seuls aveux. L'année de ses seize ans,... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 1 juin 2016

LE COEUR NE S'APPREND PAS

Le rouge et le noir (Chronique de 1830) - Stendhal (1830) "Madame de Rênal pensait aux passions comme nous pensons à la loterie: duperie certaine et bonheur cherché par des fous." Verrières, près de Besançon en 1830. Julien Sorel n'a pas 20 ans quand il est pris comme précepteur des enfants du coupe Rênal. Fils d'ouvrier, Julien trouve là une occasion de sortir d'un monde relativement pauvre mais surtout fermé aux choses de l'esprit. Destiné au Séminaire, Julien tombe immédiatement sous le charme de Mme de Rênal. Mais partagé... [Lire la suite]
mercredi 25 mai 2016

IN DIE TIEFE *

Métropolis - Fritz Lang (1927, version restaurée en 2010), avec Brigitte Helm (Maria / La créature), Gustav Fröhlich (Freder, le fils de Joh), Alfred Abel (Joh Fredersen, le cerveau de Métropolis), Rudolf Klein-Rogge (Rotwang, l'inventeur), Theodor Loos (Josaphat), Fritz Rasp (L'homme de main de Joh), Erwin Biswanger (Georgy, n°11811), Heinrich George (Le gardien de la machine-coeur)... Métropolis, en 2026, est une cité gigantesque divisée en deux mondes: celui du haut, les jardins suspendus, sorte d'Eden pour privilégiés formant la... [Lire la suite]
mercredi 18 mai 2016

A L'HOMME LA FANTAISIE etc. etc.

Corydon - André Gide (1911, édité en 1920, publié en 1924) "Etrange! On a le courage de ses opinions; de ses moeurs, point. On accepte bien de souffrir; mais pas d'être déshonoré." Paris ou ailleurs, au début du XXe siècle. Le narrateur rend visite à son ami Corydon à l'occasion d'un procès de moeurs qui l'a frappé. Lançant la conversation sur la pervesion des moeurs homosexuelles et la contre-nature des invertis, le narrateur entame quatre dialogues répartis sur plusieurs journées, avec Corydon qui entend lui démontrer... [Lire la suite]