lundi 25 mars 2013

JOIE DE VIVRE

Si vous voulez que j’aime encore,Rendez-moi l’âge des amours ;Au crépuscule de mes joursRejoignez, s’il se peut, l’aurore Des beaux lieux où le dieu du vinAvec l’Amour tient son empire,Le Temps, qui me prend par la main,M’avertit que je me retire.  De son inflexible rigueurTirons au moins quelque avantage.Qui n’a pas l’esprit de son âge,De son âge a tout le malheur.   Laissons à la belle jeunesseSes folâtres emportements.Nous ne vivons que deux moments.Qu’il en soit un pour la sagesse. Quoi! pour toujours vous me... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 23 mars 2013

DE SATURNE A EROS

Le printemps maladif a chassé tristementL'hiver, saison de l'art serein, l'hiver lucide,Et dans mon être à qui le sang morne présideL'impuissance s'étire en un long bâillement. Des crépuscules blancs tiédissent sous le crâneQu'un cercle de fer serre ainsi qu'un vieux tombeau,Et, triste, j'erre après un rêve vague et beau,Par les champs où la sève immense se pavane Puis je tombe énervé de parfums d'arbres, las, Et creusant de ma face une fosse à ce rêve,Mordant la terre chaude où poussent les lilas, J'attends, en m'abîmant que... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 21 mars 2013

L'UNIQUE QUESTION

Big issues printed small - Peter Von Poehl (2013) Le voici enfin, le 3e opus du génial Peter Von Poehl! Après le presqu'inaperçu Going where the tea-trees are en 2006 (remis au goût du jour depuis un certain  film avec Vanessa Paradis et Romain Duris) et le très smart May day en 2009, le quadra Suédois nous reviens  avec une petite merveille intitulée Big issues printed small. Entre temps, il s'est adonné à la musique de film en signant la bande originale du film de Valérie Donzelli, Main dans la main en 2012. ... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 19 mars 2013

AH! LES COCOS!

Uranus – Claude Berri (1990), avec Michel Blanc (Gaigneux), Gérard Depardieu (Léopold Lajeunesse), Gérard Desarthe (Maxime Loin), Michel Galabru (Monglat), Danièle Lebrun (Mme Archambaud), Fabrice Luchini (Jourdan), Jean-Pierre Marielle (Archambaud), Philippe Noiret (Watrin), Daniel Prévost (Rochard), Myriam Boyer (Mme Gaigneux), Ticky Holgado (Mégrin), Florence Darel (Marie-Anne Achambaud), Yves Alfonso (Le brigadier de gendarmerie), Josiane Levêque (Andréa Lajeunesse)… Blémont, 1945. Dans ce village a moitié détruit par les... [Lire la suite]
samedi 16 mars 2013

ALLONS! ALLONS!

Uranus - Marcel Aymé (1948) "Ce qui se passe en nous-mêmes est loin d'avoir autant d'importance que le disent les livres et les professeurs. Ce qui compte, c'est ce que nous faisons et ce que nous ne faisons pas. Les simples intentions ne méritent pas de remords sérieux." Blémont, petit bourg de province à la Libération, printemps 1945. Une grande partie du village a été détruite par les bombardements alliés et les habitants comme les services publics ont été installés qui chez des voisins, qui dans des lieux hétéroclites. Ainsi le... [Lire la suite]
mercredi 13 mars 2013

UN EXCES DE PRECAUTIONS

Le chemin des écolies- Marcel Aymé (1946) "Mon cher papa - Je m'en veux de t'avoir laissé si longtemps dans l'inquiétude et je me hâte de te rassurer sur mon sort. J'habite depuis une semaine dans l'une des rues les plus sordides de Paris, une espèce de cave où je vis maritalement avec un Arabe d'une cinquantaine d'années et une grosse fille prénommée Lola. Lola et moi faisons le trottoir de notre côté, etc..." Dans la famille Michaud, on vit aussi bien qu'on peut pendant cette Occupation qui commence  à peser sévèrement sur... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

samedi 9 mars 2013

JE VOUS EN FOUTRAI DU CINEMA

Travelingue - Marcel Aymé (1941) "Félicien, c'est le ministre des Finances qui vient solliciter un entretien." 1936, à Paris. Alors que le Front Populaire s'installe et que les grévistes occupent la quasi totalité des usines et lieux de travail, chez la famille Lasquin, on s'apprête à dejeuner comme beaucoup de dimanches. Il y a là le père Lasquin, sa femme, et sa fille Micheline qui vient d'épouser Pierre Lenoir, un sportif accompli qui se desespère de devoir abandonner les stades au profit d'un bureau dans l'usine familiale. Sa... [Lire la suite]
lundi 4 mars 2013

L'EGOÏSME DES VENTRES PLEINS

Le petit monde de Don Camillo - Julien Duvivier (1952), avec Fernandel (Don Camillo Tarocci), Gino Cervi (Giuseppe Bottazzi dit Peppone), Sylvie (Madame Christina), Charles Vissières (L'Evêque), Jean Debucourt (la voix de Jésus Christ)... Italie, un peu après 1946. Dans un village de la plaine du Pô, la municipalité communiste, avec à sa tête le terrible Peppone, entend régler la vie quotidienne de ses concitoyens et les faire adhérer à la nouvelle religion, celle de la Révolution prolétarienne inspirée par Moscou, en les détournant... [Lire la suite]
mercredi 27 février 2013

LES APRES-MIDI DE DEUX FAUNES

Henry de Montherlant - Roger Peyrefitte. Correspondance (1938-1941) - Pierre Sipriot (1983) "En ces temps de rationnement, que de pain sur la planche! direz-vous. Car je vois à votre lettre que nous ne pouvons nous plaindre de manquer de pâte et que notre vie ne cessera jamais d'être le plus délicieux et le plus affolant des pétrins. Pendant que je cueillais les dernières roses de la Tourraine, et croquais - sans le savoir - mes ultimes brioches, vous voliez vers l'Olympe au secours de la boulangère et des deux petits mitrons." (R.P.... [Lire la suite]
vendredi 22 février 2013

ON DOIT CACHER SON BONHEUR, MEME A SES AMIS

Jeunes proies - Roger Peyrefitte (1956) "Vous m'avez tout arraché: mes secrets, mes illusions, un moment de faiblesse...; mais c'est par vous que je serai vengé. Vous ferez un livre avec votre honte." France, début des années 1950. Roger Peyrefitte est en plein deuil de sa mère quand il est contacté par un jeune lecteur de son premier roman, Les amitiés particulières (1944). Cet enfant, de nationalité belge, lui fait la confession de son drame personnel: amoureux d'un autre garçon de son collège, il ne sait comment se sortir de... [Lire la suite]