mercredi 16 août 2017

HYMNE AU PARFUM

Il est des parfums - Françoise Sagan et Guillaume Hanoteau (1973) "Méfions-nous des êtres et des choses qui n'ont pas d'odeur." Quand un journaliste, dramaturge et écrivain rencontre une écrivain, scénariste et dramaturge, de quoi parlent-ils? De parfums, bien sûr! Dans cette histoire des parfums en France, qui prend naissance avec l'eau de Cologne de Jean-Marie Farina en 1709, Guillaume Hanoteau nous raconte comment le parfum est très vite devenu une marque du luxe et s'est maintenu dans la société contemporaine au rang de produit... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

mercredi 31 mai 2017

UN NOM POUR LA NOSTALGIE

Les feux de Saint-Elme - Daniel Cordier (2014) "Cet objet obscur et encombrant dont le goût était celui du chagrin et de la nostalgie avait un nom: le passé!" Printemps 1936, dans le pensionnat de Saint-Elme, en Aquitaine, Daniel Bouyjou, 16 ans, se prend de passion pour son voisin de classe, David Cohen, de deux ans son cadet. Militant à l'Action Française, maurassien patenté, royaliste de conviction et élevé par un beau-père antisémite, Daniel vit ses années de collège comme dans une bulle. N'hésitant pas à assouvir sa... [Lire la suite]
mercredi 10 mai 2017

ET LE COMMUNISME N'Y PEUT RIEN

Journal 1939-1945 (suivi de Récit secret et Exorde) - Pierre Drieu la Rochelle (publié en 1992) "Comment aimer cette France qui pense tout ce que je déteste?" 15 mars 1945, l'écrivain Pierre Drieu la Rochelle se suicide au gaz dans son appartement parisien. Ancien directeur de la célèbre NRF, écrivain sans gloire mais aux écrits aujourd'hui reconnus (voir essentiellement Le feu follet), Drieu est connu pour avoir été un fasciste convaincu et passe pour avoir servi la Collaboration avec l'Allemagne entre 1940 et 1945. Personnage très... [Lire la suite]
mercredi 22 mars 2017

TU NE PUERAS POINT

Le miasme et la jonquille: l'odorat et l'imaginaire social. XVIIIe et XIXe siècles - Alain Corbin (1986) "Le refus des odeurs ne résulte pas du seul progrès des techniques. Il ne naît pas avec le vaporisateur et le déodorant corporel; ceux-ci ne font que traduire une obsession ancienne et gonfler un lointain mouvement. (...) Que signifie cette accentuation de la sensibilité? Comment s'est opérée cette mystérieuse et inquiétante désodorisation qui fait de nous des êtres intolérants à tout ce ui vient rompre le silence olfactif de... [Lire la suite]
mercredi 25 janvier 2017

RIDER ON THE STORM

L'homme à la carabine - Patrick Pécherot (2011) "On m'a dit l'homme à la carabine. C'est drôle à quoi on résume l'individu. L'homme à la carabine. Peut-être, dans un sens, à ce moment-là. Mais si on veut aller plus loin, je serais tout autant l'homme aux semelles de guigne. (...) Ou, tenez, l'homme au coeur d'artichaut. Faut que j'en aie un beau pour avoir tiré en l'air. On se refait pas. Semelles de guigne, coeur d'artichaut. J'ai la caille, moi. Jamais eu de pot. Même pas foutu d'aligner un guignol... Ci-gît André Soudy qui... [Lire la suite]
mercredi 16 novembre 2016

SAINTE DEMEURE DU SILENCE

Abrégé de l'histoire de Port-Royal - Jean Racine (1767) "Ainsi il ne restait d'autre parti que celui de souffrir et de prier Dieu." 26 août 1664, à Paris, sur décision royale, le couvent de Port-Royal-de-Paris est éteint par l'action de l'Archevêque de Paris, Hardouin de Péréfixe de Beaumont, qui fait remplacer les soeurs jusqu'alors présentes, en renvoie certaines dans leurs familles et exilent les plus récalcitrantes à Port-Royal-des-Champs, couvent initial placé sous surveillance et déchu de son prestige. Hérésie, insoumission à... [Lire la suite]

mercredi 2 novembre 2016

DANS LE CHEMIN HORRIBLE

La Divine Comédie. L'enfer. - Dante (XIVe siècle), traduction de William Cliff (2013) "O vengeance de Dieu, combien dois-tuêtre redoutée par celui qui valire ici ce que j'ai vu de mes yeux!" A la fin du XIIIe siècle, en Italie. Dante Alighieri, égaré dans une forêt, rencontre le poète antique Virgile après avoir été assailli par les trois péchés à l'origine de tous les maux. Faiblement condamné à sa mort, car il ignorait le christianisme, Virgile propose à Dante de lui servir de guide à travers l'Enfer, jusqu'à l'antre de Lucifer...... [Lire la suite]
mercredi 29 juin 2016

EPISTROPHY

Un homme à histoires - Patrick Rotman (2016) "L'avenir est entre nos mains. A nous de le dessiner." Eté 1954 à Paris. Serge Nisson est journaliste au jeune hebdomadaire L'Express. Sous la férule de Françoise Giroud et le patronnage de Jean-Jacques Servan-Schreiber, il est membre de cette rédaction bourgeoise dans les couloirs de laquelle il croise François Mauriac, François Mitterrand et Pierre Mendès-France. Dans ce Paris de la Quatrième République, alors que Françoise Sagan vient de recevoir le Prix des Critiques,... [Lire la suite]
mercredi 13 avril 2016

UN REGARD D'ENFANT

Portraits-Souvenir - Jean Cocteau (1934) "Je souhait d'être lu par les personnes qui restent des enfants coûte que coûte." Paris, Belle-Epoque. Jean Cocteau a entre 10 et 25 ans, et son chemin croise celui des artistes et intellectuels de son époque: Sarasate, Colette, Footit et Chocolat, Loïe Fuller, Mistinguett, Sarah Bernhardt, Proust, Léon Daudet, Anna de Noailles, Guitry etc. De ces rencontres, de ses souvenirs, Jean Cocteau, poète plus qu'écrivain, tire une série de portraits - accompagnés de dessins de sa main - à la fois... [Lire la suite]
mercredi 23 mars 2016

UN POISON POUR PENSER

Les paradis artificiels (Le vin. Le hachisch. Le poème du hachisch. Un mangeur d'opium) - Charles Baudelaire (1860) "Le bon sens nous dit que les choses de la terre n'existent que bien peu, et que la vraie réalité n'est que dans les rêves. (...) Qu'éprouve-t-on? que voit-on? des choses merveilleuses, n'est-ce pas? des spectacles extraordinnaires? Est-ce bien beau? et bien terrible? et bien dangereux?" Célèbre auteur des Fleurs du Mal et traducteur non moins fameux d'Edgar Poe, Charles Baudelaire," l'inventeur" du Spleen, décide... [Lire la suite]