mercredi 11 octobre 2017

UNE JOLIE CANAILLE

A la recherche du temps perdu. / VI. Albertine disparue - Marcel Proust (1925) "On ne guérit d'une souffrance qu'à condition de l'éprouver pleinement." Lasse de l'inquisition permanente que lui fait subir son bon-ami de narrateur, Albertine Simonet, en cette fin d'hiver 1901, a quitté l'appartement où elle séjournais chez les parents de son promis. Brutale, la fuite de la jeune fille éveille dans le coeur du jeune homme des sentiments contradictoires: tenait-il à Albertine? Etait-elle la débauchée qu'il avait voulu le croire?... [Lire la suite]

mercredi 30 août 2017

LA LOI NE PEUT RIEN CONTRE CA

Frappe-toi le coeur - Amélie Nothomb (2017) "Marie avait 19 ans, son heure était venue." Début des 1970, Marie est jeune, belle, enviée et en profite. Alors qu'elle a décidé de vivre sa jeunesse, elle fait la connaissance d'Olivier, un étudiant en pharmacie. L'amour, la liaison, l'enchaînement des circonstances: très vite Marie accouche de Diane, jolie petite fille qu'elle méprise. Puis viendront Nicolas et Célia. Mais pour Diane, la vie est un cataclysme permanent, un chemin entre une mère adorée et un quotidien infernal où la... [Lire la suite]
mercredi 23 août 2017

IL ETAIT HUMAIN ET IL LE CACHAIT

Confiteor - Jaume Cabré (2011) "Et pourquoi est-ce que, maintenant, je pense que je voudrais avoir un fils? se dit-il en colère; ou plutôt révolté. Il regarda à nouveau la petite boîte, seule, sur la table bien nette de la cinquantaquattro. Fèlix Ardèvol balaya un fil imaginaire des pans de sa soutane, passa un doigt sur sa peau irritée par le rabat et s'assit devant sa table. Il manquait trois minutes pour que midi sonne au clocher de Santa Maria. Il inspira profondément et prit une résolution: pour l'instant, il ne se suiciderait... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
mercredi 9 août 2017

CE CHAPEAU N'EST PAS ORDINAIRE

Le chapeau de Mitterrand - Antoine Laurain (2012) "Il venait de commettre un vol. La dernière fois qu'il avait volé quelque chose remontait à sa plus tendre adolescence, dans une galerie marchande de Courbevoie. Il s'était laissé entraîner par un ami après la sortie de l'école. Ils avaient volé Aline, le quarante-cinq tours de Christophe, le chanteur." Daniel Mercier, obscur employé de la Sogetec, déjeune par hasard, un soir d'automne 1986, dans une brasserie parisienne, dîner au cours duquel il a pour voisin de table François... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 28 juin 2017

L'ENNUI ET LA SOUFFRANCE

A la recherche du temps perdu. / V. La prisonnière - Marcel Proust (1923) "Sans me sentir le moins du monde amoureux d'Albertine, sans faire figurer au nombre des plaisirs les moments que nous passions ensemble, j'étais resté préoccupé de l'emploi de son temps." Paris, automne 1900. Ses parents étant absents pour plusieurs mois, le narrateur de La recherche invite celle qu'il aime, Albertine Simonet, à vivre chez lui dans l'appartement familial. Très vite, le garçon - alors âgé de 21 ans - est partagé entre son désintérêt pour... [Lire la suite]
mercredi 21 juin 2017

LE COEUR ENSEVELI DANS CETTE ALLEGORIE*

Villa Kérylos - Adrien Goetz (2017) "Le grec ancien est une langue qui s'apprend très lentement et qui s'oublie très vite." 1956, à Nice. Achille Leccia, soixante-dix ans, revient dans la villa où il a grandi: la villa Kerylos, construite au début du XXe siècle par Théodore Reinach, un érudit féru de Grèce antique. A l'époque de la construction, la mère d'Achille était employée dans la maison du voisin des Reinach, l'ingénieur Gustave Eiffel, et c'est avec l'appui de Théordore que le garçon a échappé à son milieu,... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mercredi 7 juin 2017

PETER PAN

Conversations avec un enfant curieux - Michel Tremblay (2016) "Tiens, ton mot favori qui revient. Pourquoi. Pourquoi tu veux toujours savoir pourquoi?" Michel a 8 ans et dans le Montréal de 1950, il veut tout savoir. Alors il questionne, il demande, il raisonne même, au point de tenir tête: la religion, les croyances, le cinéma, la famille, l'école... tout y passe et c'est auprès de sa mère Réhauna, de son père et de sa tante Bartine qu'il essaye d'avoir des réponses. Pourquoi son père a-t-il acheté un pont, comment parler... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 24 mai 2017

L'HISTOIRE AIME LE GÂCHIS

Grande vacance - René Bonnell (1997) "Alger, comme d'autres villes du pays, était coupée en deux. Tout musulman surpris en quartier européen était abattu. Aucun Européen ne revenait vivant d'une incursion en secteur arabe. Les tueurs des deux camps échangeaient les victimes sur les trottoirs. L'armée ne sortait de ses casernes que pour faire le ménage. Elle veillait à la propreté des rues en regardant s'étriper les Algérois, homologuait les massacres à défaut de les empêcher." Printemps 1962, dans les rues d'Alger la blanche.... [Lire la suite]
Posté par DISJECTA à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 17 mai 2017

L'OPPROBRE SEUL FAIT LE CRIME

A la recherche du temps perdu. / IV. Sodome et Gomorrhe - Marcel Proust (1921-1922) "Quelquefois l'avenir habite en nous sans que nous le sachions, et nos paroles qui croient mentir dessinent une réalité prochaine." Paris, printemps 1899, le narrateur qui va sur ses 19 ans, poursuit son apprentissage du Monde. Introduit chez la Princesse de Guermantes dans Le côté du Guermantes, il découvre les faux-semblants de cette société à laquelle il veut tant appartenir. A l'occasion de cette soirée d'initiation, il apprend... [Lire la suite]
mercredi 3 mai 2017

ENCORE UN PLAISIR QUI S'EN VA

Nouvelles (Sac au dos / A vau l'eau / Un dilemne / La retraite de Monsieur Bougran) - Joris-Karl Huysmans (1880 / 1882 / 1887 / 1888) Auteur peu lu de nos jours mais connu pou son célèbre roman décadent A rebours, Huysmans a fait partie du groupe des naturalistes autour d'Emile Zola et de Guy de Maupassant. Ce recueil présente quatre nouvelles réalistes d'un écrivain qui, très vite, se tournera vers une littérature très éloignée du naturalisme. La retraite de Monsieur Bougran raconte en quelques pages la... [Lire la suite]