Je lis tous les jours et tous les jours je m'aperçois qu'il me reste tout à lire. Et de temps en temps je dois relire, même si je ne relis que ce qui est digne du privilège de la relecture.

Qu'est-ce qui rend digne de ce privilège? (...) laundry-dayLa capacité à fasciner le lecteur; de le faire s'émerveiller de l'intelligence qui se trouve dans le livre qu'il relit, ou de la beauté qu'il génère. Cela dit, la relecture, par sa nature même, nous entraîne dans une contradiction. (...) Un livre qui ne mérite pas d'être relu ne mériterait pas davantage d'être lu.

(...) Mais avant de le lire nous ne savions pas qu'il ne mériterait pas une relecture. La vie est cruelle.

Jaume Cabré, Confiteor (2011)

Illustration: Laundry day (anonyme)